lienlien












 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Prémisses d'un départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donquixote Doflamingo
avatar
Shichibukai Doflamingo

Masculin « Age : 31
« Messages : 143

» Niveau : 4.
» Surnom : Ten Yasha ; Joker ; Doffy.
» Akuma no Mi : Ito Ito no Mi.
» Rôle / Grade : Shichibukai ; Roi de Dressrosa.
» Prime : Suspendue.

MessageSujet: Prémisses d'un départ   Dim 24 Aoû 2014 - 15:43


Confortablement installé sur une chaise longue, sirotant un cocktail servi par Baby 5, Doflamingo fixait le lointain. Depuis le King's Plateau qu'il ne quittait qu'en de rares occasions, il visualisait le chemin de nuages qui lui faisait face, lorgnant vers une petite promenade bienvenue. D'agréables songes, assurément. Car si les affaires étaient prospères en Dressrosa, elles n'avaient au final pour égales que l'ennui qui accompagnait l'inactivité. Certes, il en fallait pour ôter au roi de sa sempiternelle truculence, mais il se refusait à laisser une quelconque indolence le gagner. Un passé récent lui avait rappelé à quel point la Nouvelle Ère se montrait impitoyable face à ceux qui prenaient le temps de marquer une pause. Un luxe superflu, lorsque l'enjeu n'était autre que l'accès au trône de seigneur des pirates. De fait, s'il était fermement ancré sur son palanquin, entouré de sa Famille envers et contre tout, le Shichibukai avait prévu de s'accorder un détour par Sabaody afin de gérer les affaires courantes sur place et, qui sait, participer aux enchères. De quoi joindre l'utile à l'agréable, fut-il vendeur ou acheteur. Voire les deux. Au point où il en était, une casquette de plus ou de moins ne ferait pas de grande différence. Plaisir concomitant, le traditionnel passage à tabac de l'amour-propre de la "haute" serait délectable, à n'en point douter. C'est-à-dire qu'avec un peu de chance, le sang bleu croiserait certains de ses pairs par là-bas, eux qui étaient si friands des petits privilèges déviants qu'il se chargeait de leur servir sur un plateau. Dans cette version de l'histoire, la main nourricière n'avait aucune chance d'être mordue... Tributaires des agissements du courtier de l'ombre, les légataires de la noblesse mondiale se verraient invariablement arroser de son bagout, ne pouvant y rétorquer que par un verbiage inopérant. Vraiment, il s'en pourléchait les babines rien que d'y penser. C'était décidé ! Même si les Tenryuubito et leurs commis venaient à manquer sur les groves visités, il ferait un crochet par Marie-Joa afin d'y semer un peu plus de discorde sur fond de certitudes vacillantes !

Toutefois, le temps n'était pas encore venu de larguer les amarres. Flanquée d'un Den Den Mushi incrusté en son sein, la table sur laquelle était également posé un pichet rappelait au pontife qu'il lui restait quelques affaires en cours à traiter. Vergo et Monet lui avaient déjà passé quelques appels, un peu plus tôt. Restait à attendre les nouvelles en provenance de Jaya, où l’anti-étatisme n'avait plus d'égal que le sang versé depuis la récente descente du souverain en cette terre de désolation. Non que le devenir de son ancien subalterne l'intéressait d'une façon ou d'une autre, tant s'en faut. Simplement, il s'agissait de s'assurer que ce bélître et ses hommes avaient atteint la plénitude de leur état pulvérulent, des suites de sa dernière leçon en tant que professeur. Dispenser son savoir était un devoir, la plus grande rigueur s'imposait ! De déliquescence en délitescence, la Hyène n'avait maintenant plus droit de citer en Dressrosa. Aussi, si Bellamy avait le malheur de revenir sur le terrain de ses premiers exploits, Diamante avait déjà promis de s'occuper de son cas. De quoi s'assurer un engrais nauséabond pour le parterre de lilas en contrebas, assurément. Encore une pensée qui valait à Doflamingo son septante-huitième sourire carnassier de la journée. Un bon entraînement pour ses zygomates, un soin des plus efficaces pour sa bonne humeur ! Et quand l'escargophone se décida enfin à éructer maladroitement ce qui ressemblait à une sonnerie, le baron du crime esquissa une septante-neuvième grimace à l'égard de la personne à l'autre bout de la coquille. À en juger par le faciès hilare du bestiau sis sur la table, la pêche avait été bonne, une fois encore. Hâbleur comme à l'accoutumée, mais aussi faussement flatteur envers son laquais, Doffy y allait de sa plus belle brosse à reluire pour caresser le prolétaire dans le sens du poil.

"Mfufufufufu... Bien, mon brave. Très bien. Tu seras récompensé dès ton retour à Dressrosa, hâte-toi donc. Les femmes entonneront des chants à ta gloire, les hommes te prendront pour modèle et ta famille prospérera dans le confort le plus total. Ramène-moi l'objet et je te ferai chevalier d'honneur, comme convenu. Ton nom trônera à côté du mien dans les livres d'histoire, héhéhé..! Je sais que tu n'es pas homme à jeter ton bonnet par-dessus les moulins, allons..."

Reposant le combiné à son emplacement désigné, Doflamingo afficha subséquemment une mine des plus satisfaites. Maintenant que toute la paperasse avait été expédiée, il pouvait s'adonner à quelque escapade par-delà les monts rubiconds qui scindaient Grand Line en deux. Juste le temps de se draper de ses atours à plumes roses et déjà était-il prêt à emprunter le chemin de nuages. Avait-on déjà vu un flamant faire le pied de grue ? Certainement pas celui-ci. Cependant, il y fut bien contraint lorsqu'une présence familière s'approcha. Nul besoin de poser le regard vers l'arrière pour distinguer la silhouette dont il devinait les contours. Une visite opportune, tant son instinct - lequel ne le trompait jamais...ou si peu - lui contait qu'il n'était pas le seul à aspirer à d'autres décors, au moins l'espace de quelques instants. Sans se retourner, d'un ton qui se refusait à être impérieux, le pirate s'adressa à qui de droit. En cela, il s'exprimait avec aisance et ses mots avaient valeur de fulgurance.

"Oh, tu me cherchais, peut-être ? Mais dis-moi, tu ne me cacherais pas quelque chose ? Fufufu, voilà qui me peinerait beaucoup. Surtout si c'est ton ennui que tu essaies de masquer en ma présence. Tu sais que tu peux tout me dire. N'est-ce pas ce que fait une Famille ?"

Insistant sur le dernier terme, non sans orner son faciès d'un quatre-vingtième sourire en cette belle journée, Doffy daigna enfin exécuter une pirouette sur lui-même, jusqu'à faire face à sa nakama. En affaires comme en famille, il était toujours bon d'accueillir autrui au moyen d'une risette goguenarde. Ou complice, c'était selon.


The time is almost here. Go and lay the groundwork. A world where only true pirates can survive will soon be upon us. Those without power, flee while you can. The tide will bring those of unmatched power and the New Era will begin !
- "Ten Yasha" Donquixote Doflamingo
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t673-donquixote-doflamingo-d
PasSugar
avatar
Nouveau/Nouvelle
Féminin « Age : 15
« Messages : 62

» Akuma no Mi : Hobi Hobi no mi
» Rôle / Grade : Pirate

MessageSujet: Re: Prémisses d'un départ   Lun 25 Aoû 2014 - 22:33

    C'était une après midi idéale pour sortir se baigner, faire les boutiques en bonne compagnie, cueillir des fruits qui regorgent de bonnes choses pour le corps et... tout ce qu'on fait en été quoi ! Mais non. Ce n'est qu'un rêve. En tout cas s'en est un pour Sugar. Elle était assise à coté de Trébol. Choses rares, certes, mais elle n'en avait pas le choix. Il l'avait collé toute l'après midi juste parce que Baby 5 était occupée et parce qu'il n'avait plus personne à qui tenir compagnie. La jeune femme ne pouvait plus le supporter. Elle avait beau essayer le fuir en se cachant dans divers endroits, il avait le don pour la retrouver en quelques minutes. Elle s'était donc laissée porter par le silence avec à coté un bavard insupportable. Elle aurait tellement envie de le changer en un jouet bien obéissant... Cela était tentant mais interdit. C'était un membre de la famille et son garde du corps. Elle se rua dans le silence tout en mangeant ses raisins. Le canapé était grand mais il à fallu qu'il se mette juste à coté d'elle. La petite ne l'entendait même plus parler. Elle tourna la tête vers une femme blonde aux cheveux bouclés. Sugar ne connaissait même pas son prénom. Voila qui importait peu à la bouclette. Passons. Sugar entendit la femme parler du Waka-sama. Le Waka-sama ? Où était-il ? La jeune fille se leva, déposant ses raisins sur le canapé, et courut un peu dans le palais afin de chercher le Jeune Maître-sama. Il est vrai qu'elle ne l'avait pas vu aujourd'hui. Elle hurla donc son nom un peu partout le recherchant de fond en comble. Il était sûrement parti ? Sugar devait en être sûre. Elle débuta une grande recherche dans tout le palais à la recherche du Roi de Dressrosa. Elle le retrouva sur le King's Plateau, sirotant son cocktail. Par respect, elle attendit qu'il ait raccrocher pour prononcer une nouvel fois son surnom en murmurant presque. Elle était un peu inquiète pour son départ vers Sabaody. Ce n'est pas qu'elle le pensait incapable de se débrouiller seule mais elle doutait de ce qui pourrait ce produire en son absence. Il avait vu qu'elle était là puisqu'il lui avait adressé la parole. Elle attendit qu'il se retourne pour mettre ses mains dans son dos.

    - Ce n'est qu'un ennui de passage. J'espère ne pas avoir troublé votre paix. Une femme de la famille avait parlé de vous je pensais que vous étiez déjà parti pour Sabaody.

    Sugar resta immobile ne cherchant pas à allé le rejoindre. Après tout il ne lui en avait pas donné l'ordre. Elle garda le silence en attente d'une réponse.


Dernière édition par Sugar le Dim 31 Aoû 2014 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Donquixote Doflamingo
avatar
Shichibukai Doflamingo

Masculin « Age : 31
« Messages : 143

» Niveau : 4.
» Surnom : Ten Yasha ; Joker ; Doffy.
» Akuma no Mi : Ito Ito no Mi.
» Rôle / Grade : Shichibukai ; Roi de Dressrosa.
» Prime : Suspendue.

MessageSujet: Re: Prémisses d'un départ   Dim 31 Aoû 2014 - 14:04

Obombré de son épais manteau aux coloris de l'azalée, Doflamingo s'était finalement accordé un nouvel atermoiement avant de décaniller vers son prochain point de chute. Et pour cause, l'une des précieuses membres de sa Famille s'enquérait de sa situation à l'aune de sa prochaine absence, fut-elle de courte durée. Prévisible, de surcroît, tant le courtier de l'ombre aimait s'adonner à pareilles escapades lorsque le train-train dressrosien atteignait son paroxysme. Gage du respect dont étaient coutumiers ses proches, le fait que Sugar ait épargné au Roi une litanie superflue était pour le moins apprécié de ce dernier. A fortiori quand il avait déjà pris la décision de ne pas s'éterniser plus longtemps, quand bien même il accordait quelques minutes de son précieux temps aux méritants. Assurément, la jeune fille émargeait à ce rang des plus prestigieux, centrale qu'elle était dans l'exécution des plans du susnommé. L'équanimité dont faisait montre le Shichibukai n'avait d'égale que sa quête permanente des tentations les plus drolatiques, dont il se faisait lui-même le chantre. L'instant présent n'y faisait pas exception, aussi est-ce sous son sempiternel sourire affable et ricaneur qu'il maquilla l'accueil réservé à son acolyte, dont il se demandait comment elle avait pu échapper à la vigilance du si collant Trébol. Tel que Doffy le connaissait, le dernier nommé devait sans doute être occupé à mégoter dans son coin, harcelant courtisanes et servantes de beaucoup trop près tout en leur demandant si elles avaient aperçu la détentrice des pouvoirs du Hobi Hobi no Mi. Il faut dire que si la goutte qui trinque était le spécialiste de l'apostolat, sa qualité en tant que tel n'avait d'égale que sa propension à encoubler les petites péronnelles qui peuplaient le Palais royal. Amusé à cette simple pensée, l'héritier Don Quichotte faisait maintenant face à sa jeune camarade, la surplombant depuis son bon trois mètres de hauteur. Enrobant ses paroles de son traditionnel timbre gouailleur, non sans y adjoindre un temps soit peu d'attention, il se pencha vers sa précieuse partenaire.

"De passage ou pas, l'ennui reste ce qu'il est... Fufufu ! Quel genre d'homme serais-je si je fermais les yeux sur les petits tracas du quotidien ? En particulier lorsqu'ils concernent ma chère Famille... Pourquoi ne m'accompagnerais-tu pas, pour changer ? Oh, à moins que tu ne préfères poursuivre cette partie de cache-cache avec Trébol jusqu'à ce qu'il te surprenne de près, si près... Trop près ? Fufufufu... J'ai même fait amener ton manteau, il ne faudrait pas que tu prennes froid en chemin."

Galapiat déguisé sous un voile de prévoyance, l'ancien mentor de Law avait veillé à ce qu'une des soubrettes à son service n'amène les effets personnels de Sugar. C'est ainsi que, probablement guidée par un fil du destin, une jeune femme aux longs cheveux, couleur bouton d'or, présenta à la jeune fille la tenue qu'elle affectionnait tant. Elle n'avait d'ailleurs pas omis de se saisir de la couronne qui ornerait invariablement le crâne de celle qui aimait tant se nourrir de raisins. Spectateur attentif, Doffy n'attendait désormais plus qu'une réponse, fixant toujours avec insistance sa Nakama sous ses lunettes aux teintes de citrouille. Tandis qu'il offrait à sa compagne la clé des champs lui permettant de s'extirper de son ergastule, lui-même y gagnerait une assistance des plus appréciables. Car, au-delà des égards dont il gratifiait la clef de voûte de son organisation clandestine, il était certainement déjà occupé à esquisser les contours d'une trame malicieuse dont il avait le secret. À n'en point douter, la Noblesse saurait, embourbée qu'elle serait dans la toile subversive tissée par celui qui tirait les ficelles, au propre comme au figuré. Et vite.


The time is almost here. Go and lay the groundwork. A world where only true pirates can survive will soon be upon us. Those without power, flee while you can. The tide will bring those of unmatched power and the New Era will begin !
- "Ten Yasha" Donquixote Doflamingo
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t673-donquixote-doflamingo-d
PasSugar
avatar
Nouveau/Nouvelle
Féminin « Age : 15
« Messages : 62

» Akuma no Mi : Hobi Hobi no mi
» Rôle / Grade : Pirate

MessageSujet: Re: Prémisses d'un départ   Lun 1 Sep 2014 - 11:56



    Sugar fixa les lieux qui semblaient calmes et paisibles. Elle aurait beaucoup aimé que ce calme règne dans tout le palais. Et surtout quand elle est avec Trébol. Chose impossible vu son intelligence que la jeune femme pensait basse. Son regard se tourna vers Waka-sama qui semblait apporter un peu d'attention à sa Nakama. Il s'était penché vers elle lui disant qu'un ennui de passage ou non restait ce qu'il était. La bouclette était bien d'accord avec lui mais elle ne souhaitait vraiment pas l'ennuyer. Il avait tout de suite compris que cet ennui venait de son garde du corps. Cet homme qui dégoûtait presque toute les femmes du palais. En tout cas Sugar était la première sur la liste. Elle ne souhaitait que le voir mourir. Mais elle savait que sa restait, malheureusement, un membre de sa famille. Elle ne savait vraiment pas comment le Jeune Maître-sama pouvait supporter un lourdeau pareil. Mais la bouclette savait aussi qu'elle n'était pas la seule victime. En effet Baby 5 était aussi prisonnière du filet de Trébol.

    Le Roi proposa à sa Nakama de le rejoindre pour son voyage vers Sabaody. Elle s'imaginait déjà loin des terres de Dressrosa. D'ailleurs elle ne savait pas si il faisait plus froid (ou non) sur l'île qu'elle allait sans doute rejoindre. Elle regarda le Jeune Maître-sama qui était légèrement penché vers elle. Une femme aux cheveux bouton d'or apporta à la petite, aussi haute que trois pommes, son manteau orné de sa couronne tant aimée. Elle prit directement son manteau, regardant la servante puis la couronne joliment mise entre les deux oreilles d'oursons qui étaient sur la capuche. La mangeuse de Raisins se tourna vers le Jeune Maître-sama avec une pointe d'assurance :

    - Si cela ne vous dérange pas je veux bien venir avec vous.

    Sugar s'excusa intérieurement pour Baby 5 qui devra supporter Trébol en son absence. C'était assez soulageant pour la bouclette de se savoir loin de lui pour quelques temps. De plus elle sera en très bonne compagnie et n'aura aucunement besoin de lui. La jeune fille ne mit pas tout de suite le vêtement donné par la femme qui était déjà partie. Elle préférait attendre le signal du Waka-sama. Après tout il avait sûrement quelque chose à faire ou vérifier avant de partir vers ces terres lointaines. Elle se demandait si elle pourra aussi ramener ses précieux raisins.

Revenir en haut Aller en bas
RP Master
avatar
Nouveau/Nouvelle

Masculin « Age : 61
« Messages : 45


MessageSujet: Re: Prémisses d'un départ   Ven 12 Sep 2014 - 19:08

Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Prémisses d'un départ   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prémisses d'un départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG One Piece : Rise of a New Era :: 02 (Zone Rp) :: Nouveau Monde :: Dressrosa :: Palais Royal-