lienlien












 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rien ne va plus!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PasIsshou
avatar
Vice-Amiral

Masculin « Age : 32
« Messages : 32

» Niveau : 5
» Surnom : Fujitora
» Akuma no Mi : Beko Beko no Mi
» Rôle / Grade : Vice-Amiral

MessageSujet: Rien ne va plus!   Dim 27 Juil 2014 - 23:15

Le navire de la Marine fendait impitoyablement les flots, lame de la Justice prête à s'abattre sur ceux qui bafouent son autorité. Ayant été informé qu'ils allaient bientôt atteindre leur destination, le Vice-Amiral Isshou. Il ne pouvait malheureusement pas apercevoir l'île se profilant à l'horizon mais déjà une odeur âcre si particulière aux endroits particulièrement démunis se faisait sentir. Bien sûr, il n'y avait que lui qui pouvait percevoir ce subtil parfum grâce à sa cécité ayant exacerbé ses sens. Bientôt, ce fumet ne serait plus son apanage et tous pourraient en profiter. C'était presque dommage qu'Isshou ne puisse profiter de la vue qu'offrait cette cité grise et morne aux bâtiments sans fantaisie et mal entretenus. L'aveugle donna ordre à son navire d'aller mouiller dans une petite crique à quelques encablures du port. Isshou et deux hommes débarquèrent dans une chaloupe, les autres étant instruits de rester sur le qui-vive. Ils avaient ordre d'envoyer le gros des troupes dès qu'ils verraient une fusée éclairante rouge dans le ciel. C'était la petite marotte de l'officier en charge qui aimait s'infiltrer, se fondre dans la population afin de mieux analyser la situation par la voix même de la populace.

L'un des deux hommes l'accompagnant lui indiqua qu'un autre vaisseau de la Marine était amarré au port. Il s'agissait vraisemblablement de celui du Colonel Smoker. Ainsi donc ce dernier n'avait pas péris en mer, dévoré par quelque Kaiourui. Après réflexion, dépendant de ce que son supérieur apprendrait, cela aurait peut-être mieux valu pour lui. Accrochant la barque à un ponton adapté aux esquifs de petite taille, Isshou débarqua avec ses hommes. Il leur donna quelques brèves instructions consistant à le suivre discrètement à distance et à n'intervenir que lorsqu'il lèverait sa main droite, paume ouverte. Acquiesçant avec une raideur toute militaire que Fujitora ne pouvait admirer, ils se mirent en route.

Isshou se déplaça dans quelques rues du port, écoutant les paroles des habitants de Bangarang. Langage châtié, bruit désagréable qu'ils appelaient de la "musique", il comprenait enfin la raison du mépris montré par Akainu envers ce peuple qui pouvait paraître décadent au premier abord. Mais, contrairement à son supérieur, l'infirme avait appris à vivre et laisser vivre. Bien sûr qu'il désapprouvait en tant que personne ce "Rapp" qui faisait saigner ses oreilles d'esthète, mais il n'était pas ici pour être lui-même. Il était le bras armé de la Justice, rien d'autre. Et ce bras n'existait que pour protéger les innocents, aussi mauvais soient leurs goûts musicaux.

Estimant en avoir suffisamment entendu pour la journée, Isshou obliqua dans la direction globale du port. Petit à petit, le son de sa canne heurtant le sol se fit entendre près du navire de celui qui se targuait d'être le "Chasseur Blanc". Pas besoin d'y voir pour reconnaître le bruit de dés qu'on lance sur un plateau de jeu. Piqué au vif, Isshou se présenta aux joueurs qui n'étaient autre que le Colonel Smoker en personne, accompagné de quelques membres de son équipage et d'autochtones avec qui ils semblaient avoir sympathisé.

-"Bien le bonjour, messieurs. Je crois vous avoir entendu jouer aux dés. Autoriseriez-vous un pauvre infirme à se joindre à vous?"

Un nuage de fumée de cigare vint chatouiller les narines du vice-amiral alors que le Colonel Smoker, n'ayant manifestement aucune idée de qui il avait en face de lui, lui répondait d'un ton taciturne:

-"Ouais, pourquoi pas grand père. C'est pas comme si ça se bousculait au portillon."

S'asseyant sur un cageot que l'un des homme de Smoker lui offrit sur ordre de son supérieur, Isshou se frotta les mains. Ce qui suivit fut une longue débandade pour ses adversaires, après avoir enregistré mentalement le son que faisait chaque dé lorsqu'il tombait sur une face bien précise, l'infirme était désormais capable après seulement quelques minutes de deviner avec précision le résultat se cachant sous le gobelet. Sous les yeux médusés des soldats et des civils, Isshou amassa sans merci tous les berries mis en jeu jusqu'à ce que tous abandonnent face à la chance insolente de l'inconnu. La fête étant terminée, Fujitora s'empara de la bourse rondelette qui lui revenait de droit. Se relevant, il donna la signal à ses hommes de sortir de l'ombre et de le rejoindre. L'un d'entre eux posa sur les épaules de son supérieur le manteau d'un blanc immaculé caractéristique de son rang. Flanqué de ses deux subalternes, l'aveugle toisa de haut le Colonel Smoker de ses pupilles vides:

-"Colonel Smoker, en qualité de Vice-Amiral de la Marine, je vous relève de vos fonctions. Moi et mes hommes prenons désormais la charge de cette opération. Vos ordres sont désormais de vous rendre séance tenante à Marineford où votre cas sera statué. Croyez bien que je me chargerai personnellement de faire parvenir un rapport à l'Amiral Commandant en Chef Sengoku sur vos agissements. Rompez."

Le bruit des cigares de Smoker tombant sur le sol ne manqua pas d'annoncer à Isshou que le message était bien passé. Sans demander leur reste, le Colonel Smoker et ses hommes plièrent leurs affaires et prirent bien vite la mer comme ordonné. Isshou ordonna que le signal lumineux soit lancé, après quoi l'imposant vaisseau de la Marine vint prendre la place de celui de l'infortuné Colonel. Fujitora donna de plus amples instructions à ses troupes. Dans un premier temps, ils devaient ratisser cette partie de l'île. Des groupes de trois, une paire marchant devant et un autre les suivant à quelque distance. Dès que Trafalgar Law ou Baggy le Clown était détecté, ils avaient ordre de faire feu d'une fusée éclairante rouge. Ceux qui voyaient le signal avaient ordre d'y converger. Gardant toujours deux hommes à ses côtés, Isshou s'assit à nouveau sur le cageot sur le port, attendant que l'un de ses subalternes lui annonce qu'une fusée était visible dans le ciel.


Revenir en haut Aller en bas
http://goo.gl/b6tqKV
Zachary Brown
avatar
Nouveau/Nouvelle
Masculin « Age : 20
« Messages : 24

» Rôle / Grade : Sergent

MessageSujet: Re: Rien ne va plus!   Jeu 2 Oct 2014 - 21:52

Les cheveux balayés par le vent, j'observais un beau et lugubre tableau, l'île de Bangarang. C'était la première fois que j'avais l'opportunité d'observer de mes propres yeux une île plongée dans une nuit éternelle. Des personnes m'avaient prévenu de ce détail, mais je n'en avais pas cru mes oreilles avant d'avoir entendu, du moins, compris que la pollution était à l'origine de ce mal étrange. Cependant, malgré les odeurs nauséabondes qui émanaient de l'endroit, l'île n'en demeurait pas moins charmante. Des inconnus me traiteraient volontiers d'imbécile pour avoir effectué ce constat, mais mon point de vue était différent du leur. Selon moi, il fallait graver à jamais ce que l'on voyait, soit au sein de son esprit, soit sur une toile. A ce moment-là, j'avais davantage l'envie de peindre l'île dans toute sa noirceur et profiter de la vue donnée depuis le navire de la Marine qui m'emmenait vers l'ile, que de partir en mission.

Après avoir pris un air renfrogné, un collègue me signala que le bateau avait levé l'ancre et que j'avais pour ordre de descendre sur l'île en compagnie du Vice-Amiral Isshou et d'un autre homme. Le Vice-Amiral Isshou ! Mes yeux faillirent sortir de leur orbite tellement ma surprise avait été grande. Un médiocre Sergent aux côtés d'un monument ! Avec une maladresse inhabituelle, je tentai de faire comprendre à mon interlocuteur que j'avais reçu le message. Sans perdre le moindre instant, je me précipitai à l'encontre de mon supérieur. Bien que j'avais déjà eu l'occasion plus d'une fois d'observer son visage, la cicatrice du Vice-Amiral avait de quoi vous couper le souffle. Cependant, déterminé à faire bonne figure, je fis en sorte de contenir mon ébahissement, malgré la cécité d'Isshou. C'était un grand jour pour briller et de montrer ma vraie valeur. Le Vice-Amiral ne pouvait pas m'avoir appelé sans aucune raison.

Une fois près du Vice-Amiral, ce dernier nous adressa des instructions précises, mais brèves, à mon compagnon, c'est-à-dire, le second individu qui accompagnerait Isshou, et à moi. Une fois en route, je suivis à la lettre les ordres en me tenant à une distance raisonnable du Vice-Amiral. Grâce à une vitesse de marche relativement normale, j'eus le plaisir de jeter de vifs coups d’œils sur ce qui m'environnait. Des hommes, vêtus d'une étrange manière, paraissaient s'amuser à grands coups des gestes et de paroles cinglantes. Habitué à lire sur les lèvres, je n'eus aucun mal à comprendre leurs dires. Cependant, je m'abstins vite de continuer, en raison de la vulgarité. Finalement, la population locale ne m'intriguait pas autant que l'île.

Mené par le Vice-Amiral, je dus brutalement m'arrêter en cours de route au moment où ce dernier décida de rejoindre des joueurs de dé. Ma vue perçante, largement supérieure à mes autres sens, me permit de reconnaître l'un de ses joueurs. Le Colonel Smoker, un homme respectable dont je ne savais pas grand chose à vrai dire. Il s'ensuivit une discussion dont je ne pus rien percevoir à cause de ma surdité jusqu'à ce qu'Isshou réalise le signal tant attendu. Sortant de l'ombre, je m'approchai à pas rapides du Vice-Amiral afin de lui poser un manteau blanc qui témoignait du rang de l'homme aveugle. Cet événement provoqua l'étonnement du Chasseur Blanc, au moins je me souvenais de son surnom, qui en perdit son cigare. Sa surprise m'arracha un sourire, que j'effaçai abruptement, car il me valut un regard noir de Smoker. Après le départ du colonel et de son navire, Isshou put prendre de plus amples instructions à ses hommes qui arrivèrent quelques minutes après, à l'ancien emplacement du navire du colonel Smoker.

Une bataille se présageait et j'avais ardemment envie de trouver au milieu de ce moment, surtout que des hommes comme Trafalgar Law et Baggy le Clown se trouvaient sur l'île en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
PasIsshou
avatar
Vice-Amiral

Masculin « Age : 32
« Messages : 32

» Niveau : 5
» Surnom : Fujitora
» Akuma no Mi : Beko Beko no Mi
» Rôle / Grade : Vice-Amiral

MessageSujet: Re: Rien ne va plus!   Mer 5 Nov 2014 - 23:53

Déplacement a écrit:
Air et mer pollués - Page 3
Revenir en haut Aller en bas
http://goo.gl/b6tqKV
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rien ne va plus!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien ne va plus!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG One Piece : Rise of a New Era :: 02 (Zone Rp) :: Grand Line :: 1ère route :: Bangarang :: East Side-