lienlien












 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Dans le monde des gâteaux [PV: baggy le clown]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minako Eriko
avatar
Pirate Trafalgar
Féminin « Age : 24
« Messages : 319

» Niveau : 12
» Surnom : /
» Akuma no Mi : /
» Rôle / Grade : alchimiste des heart pirate

MessageSujet: Dans le monde des gâteaux [PV: baggy le clown]   Mar 22 Juil 2014 - 18:11

Spoiler:
 

Nous, nous sommes arrêter sur une petite île pour faire du ravitaillement et se détendre un peu. Cette ile avait de la plage à perte de vue et ont avaient bien besoin d'un peu de repos. Donc, comme j'avais quartier libre j'en profitais aussi pour faire les magasins, voir les alentours... Puis, je me suis arrêter dans un bar prendre une petite boisson et j'ai entendu parler d'un concours. Le principe était simple je devais vendre des tickets et répondre à des questions. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris à ce moment-là, mais j'ai pris deux paquets de dix tickets, ce qui fait vingt tickets pour ceux qui ne sauraient pas compter et je me suis lancer dans la vente. En premier lieu, j'ai fait du porte à porte et n'ai pas eu grand succès, ensuite du bouche à bouche....Toujours pas de succès, alors j'ai été là où il y'avait le plus de monde, c'est à dire la plage. Sa été la folie, les tickets sont partis comme des petits pains. D'ailleurs, je n'avais pas lu ce qui avait sur les tickets : gagner un voyage, un log pose, un voilier... C'est quoi ce truck ? Bref, rien à cirer du moment que moi je m'amuse ! Après avoir vendu les tickets je suis retourné voir le monsieur et suis passé à l'étape suivante, répondre à des questions. Les questions étaient plus d'ordre personnelle du genre : « Qu'aimer vous faire ? » Voilà, c'est un peu un interview sur papier. Ca été pour le moins vite fait, bien fait. L'homme me fit un signe de la main et me dit que maintenant je dois aller voir les bonnes réponses. Les bonnes réponses ? Me suis-je demander ? C'était quoi ce bordel puisque les questions étaient d'ordre personnelle. Je suis tout de même aller voir et c'est là que l'on m'a donner une lettre, me disant : « Madame, félicitation vous avez remporté le concours. Vous êtes donc inviter à visiter l'ile Tougato, une superbe ile en forme de gâteau. Un bateau viendra vous prendre, en attendant garder bien cette lettre elle vous servira de pass »


C'est l'heure du départ ! Enfin, un petit moment de vacance, j'embarque dans le transport en commun qui était donc un bateau. Direction l'ile Tougato ! Ah, d'habitude dans ce genre de concours il y'a que quelques personnes à être sélectionner, hors-la le bateau est rempli. Oh, mon dieu c'est un palace ce bateau ! Un bar, des chaises longues, une terrasse sur le haut du bateau... Whaaaou ! Je sens que je vais bien me plaire ici, il y'a même une piscine ! Allez hop en maillot ! Je mis mon maillot en deux, deux et plongea dans l'eau, qui était d'ailleurs pile-poil à la bonne température. Allongé sur le dos, les yeux levés vers le ciel bleu, pas un nuage à venir tout gâcher....Mon rêve devient réalité ! Enfin un moment rien que pour moi, mais le voyage en bateau n'a pas durer très longtemps, à peine profiter de la piscine que l'on étaient déjà arriver ! Je demande remboursement, il y'a de l'arnaque dans l'air !Ah, non c'est vrai je n'ai rien payer, laissez tomber j'ai rien dit... Je saute dans mes vêtements et vais voir à l'avant du bateau la gueule de cette ile. C'est un gâteau géant ! Génial ! Le guide réunis tout les gagnants du concours, c'est là que je m’aperçois que au final on étaient pas tant que sa, mais il y' a même un clown parmi nous ! Et les autres alors ils vont où ? Je m'en fiche ! Après tout, c'est MES VACANCES ! Le guide nous expliqua un peu comment aller ce dérouler nos quelques jours ici. Il y'aura déjà la présentation général de l'ile, ensuite pas mal de temps à nous pour que l'ont puissent visiter les alentours par nous même puis... Il commence à m’agacer avec son baratin ! Moi je ne suis pas là pour avoir toujours tout un groupe dans mes pattes, je m'éclipserais à un moment donner, puis j'irais manger des gâteaux. En regardant autour de moi je voyais bien qu'il y'en avait d'autres à qui le programme du guide ne plaisaient pas, comme monsieur le clown que j'ai vu tout à l'heure.


Nous avons tous suivis le guide qui nous emmena sur des gâteaux géant, pour répondre à la futur question que je vois arriver à grande vitesse, oui j'ai essayer de les croquer, mais ceci s'avère inutile. Ce sont donc que des faux gâteaux qu'il 'y a sur cette ile, mais la question du jour et je la pose à tous ceux qui sont volontaire d'y réponde : Où sont les vrais gâteaux ? Le guide nous explique que le chef de cette ile est un grand fan de gâteaux, bonbons … Et tout autres friandises, mais surtout j'apprend que c'est l'un des grands empereurs : « Big Mam » que l'on le surnomme. Un empereur qui doit penser qu'a son estomac pour faire une ile en forme de gâteau. Quoique, si il est vraiment si fan que ça de friandises, pourquoi il y 'en a que des faux ici ? Oh, trop drôle ! Les cerises sur les gâteaux s'enlèvent ! Eh, c'est trop bien, peut être que si je m'assoie dans la chantilly.... Yeahhh ! C'est tout mou ! En faite, je viens de comprendre à quoi servait ces gâteaux géant. A ce faire un coussin, oui l'empereur big machin doit s'installer ici pour manger et je vais l'attendre, car si c'est vraiment un goinfre , il va forcément venir et j'aurais de vrais gâteaux cette fois ! Malheureusement, notre guide nous fait signe de continuer, direction l'hôtel ! Ahhhh, ça ne va pas être possible de continuer comme ça ! Il faut absolument que je me débarrasse de ce guide, mais non pas le tuer ! Juste partir de mon côté pour qu'il arrête de me coller aux baskets. J'avance tout de même avec le groupe jusqu'à l'hôtel, m'installe dans une chambre et partis toute seule cette fois- ci. Je me rend derrière l'hôtel ou j’aperçois non pas des gâteaux géant, mais plein de bonbons plus ou moins géants. Ainsi, que des caisses avec... de vrais gâteaux ? Oh ! Magique ! J'ai trop faim ! Quand soudain, j'aperçois une ombre:

" C'est qui ? ou c'est quoi ?"



Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t457-minako-eriko-heart-pira
Baggy le clown
avatar
Pirate Baggy
Masculin « Age : 30
« Messages : 334

» Niveau : 11
» Surnom : Le légendaire
» Akuma no Mi : Bara Bara no mie
» Rôle / Grade : Capitaine pirate
» Prime : 15.000.000 Berries.

MessageSujet: Re: Dans le monde des gâteaux [PV: baggy le clown]   Mer 23 Juil 2014 - 13:16

La journée commençait de manière bien trop ordinaire. Levé au petit matin avec une gueule de bois du à la beuverie de hier soir, je prenais un petit déjeuner léger dans ma cabine, quelque peu nauséeux et de bien méchante humeur à cause de ce foutu mal de crane. Grommelant à chaque bouchée de mes céréales préférées « Clowny le bouffon », je maudissais ce rhum trop tentant que j'avais ingurgité plus que de raison. Enfin comme d'habitude. On ne change pas les excès d'un vieux briscard comme moi. Encore habillé de mon caleçon et rien d'autre, mes cheveux coiffé en queue de cheval pendant dans mon dos, j'étais pas présentable pour le moment mais qu'importe. Je comptais rester encore quelque heures tranquilles dans ma cabine avant de gagner le pont et sa chaleur suffoquant puant la sueur de l 'équipage. Charmante perspective. Soudainement, j'entendis quelqu'un tambourinait à ma porte et sans même me laissait le temps de remballer l'importun, la porte de ma cabine s'ouvrit à la volée, laissant débouler mon lieutenant Morgue, dégoulinant de morve et de larmes. Ce dernier trébucha prit dans son émoi et s’effondra à mes pieds, se mouchant allégrement sur mes mollets en geignant :

« OooooH Capitaine !!! Snif. C'est... C'est térribleuuuh ! Affreux ! Bouhouhou ! Il est parti !! Richyyyyyy !! »

Argh mes mollets était trempé de larme et sécrétion nasale dégoûtante ! Sans ménagement je shootais la tête de Morgue, l'envoyant valdinguer contre le mur.

« Raaaaaaaah !!  Je suis pas un mouchoir, triple abruti !! » Criais-je, agacé.

Le dresseur de fauves se redressa maladroitement, toujours aussi misérable, mais au moins cette fois, il eut le bon sens de rester à distance respectable de moi.

« Maieuuuh… Il … N'est … Plus... Là  rrrrgh»

Entre sa voix secouée de sanglot qui rendait difficile la compréhension et mon ouïe quelque peu déficient, je compris un tout autre sens à la phrase hachée que Morgue vint de prononcer. En faite, je venais de comprendre, allez savoir pourquoi : « un nez plus large ». Un Nez plus large ?? MOI ?? GRRRRR ! La colère s'agrippa à mes tripes et mon faciès se déforma pour s'ancrer sur un visage rageur.

-« QUI A UN NEZ PLUS LARGE ??? TEME !!! »

Joignant le geste à la parole, je décrochais une solide droite dans la mâchoire de mon lieutenant qui le propulsa tel une poupée de chiffon, sur ma table qui se brisa sous son poids et renversa mon bol de céréale sur la tête de ma victime. Celui-ci quelque peu sonné, du prendre quelques secondes de répit pour reprendre ses esprits tandis que je gesticulais avec force et fracas en l'affublant de tout les noms d'oiseau possible et imaginable, prêt à lui décrocher une volée de coups supplémentaires à tout moment. Morgue parvint enfin à se redresser péniblement et prit un air contrit et soumis avant de répondre fébrilement mais de manière plus compréhensible:

« Non Capitaine Baggy.. Je... Je disais '' il n'est plus là ". Richy est plus là. Mon cher lion a fugué !»

Oh ? C'était donc ça ? Sans même prendre la peine de m'excuser, car le grand Baggy, jamais ne s'excuse, puisqu’il n'a jamais tord, je pu malgré tout me calmer mais j'étais toujours assez remonté et de mauvaise humeur.

« Mouais... Ou veut-tu qu'il aille ton lion ? On est en pleine mer, imbécile ! Il s'est sûrement encore caché dans le garde mangé pour chaparder quelques rations, ce gros goinfre ! »

Mon lieutenant secoua énergiquement sa tête en signe de négation. Il sorti un bout de papier froissé de sa poche et me le tendit d'une main tremblante :

« Richy a écrit cette lettre avant de partir... »

J'étais quelque peu perplexe. Depuis quand les lions savaient-ils écrire ? Haussant les épaules pour répondre à mon interrogation, je me dis que je n'étais plus à une loufoquerie prés dans ma vie. Après plus de 20 ans à naviguer sur toutes les mers du monde, j'avais vu des choses bien plus absurdes après tout. J'entrepris de lire la missive. Des mots grossièrement écrit et fourni en nombreuses fautes d'orthographe, s'assemblaient péniblement pour former un message concis. Je le lis à haute voix :

-« J parre pur lille Tougato. Miam. »

Le seul mot bien orthographié était une onomatopée lié à la bouffe. Pas de doute, c'était du Richy tout craché. Voila qui était fâcheux. Richy était un membre apprécié de l'équipage et ses crocs étaient toujours utile quand il fallait bouffer quelques ennemis gênants. Et de plus, on ne quittait pas l'équipage du clown aussi facilement. Ce foutu lion allait devoir me rendre des compte. Déterminé à mettre au clair toute cette histoire, j'allais me lancer dans une nouvelle aventure.

-« J'ai trouvé ce prospectus également, capitaine. Une invitation à se rendre sur l’île de Sandland pour participer à un concours et gagner un séjour sur l’Île de tougato. C'est justement notre prochaine destination. Richy a prit un canot pendant la nuit pour s'y rendre avec un log pose. »


Heu... Un lion qui navigue ? Vraiment ? Ce fauve était vraiment étonnant, bien plus que je ne le pensais. Il était capable de prouesse quand il s'agissait de remplir son estomac. J'imaginais un gros lion menant un bateau et portant un costume de capitaine pirate. Ma perplexité se figea sur mon visage plongé en pleine réflexion. Je secouais vivement la tête, chassant cette loufoquerie de mon esprit.

-«Bien, nous partons à la recherche de ce glouton ! Maintenant dégage de ma cabine, je vais me préparer ! »

Et je bottai le cul de Morgue pour qu'il dégage de mes quartiers sans perdre une seconde. Je me lavais dans ma douche attenant à ma cabine et m'habillais de mes frusques de capitaine clown qui faisait ma gloire. Des étoffes riches et colorés et mon chapeau de capitaine qui laissait filé mes couettes bleues à chaque extrémité de celui-ci. Terminant par mon sacro-saint maquillage de clown guerrier et m'équipant de mes innombrables armes planqués dans des endroits aussi divers que variés ou au contraire bien visible, j'étais fin prêt au bout de deux bonne heures de préparation. Je convoquais mon équipage sur le pont et ordonna à chaque membre de l'équipage sachant écrire de participer aux concours qui avait lieu sur l’île de Sandland. Ce qui réduisait considérablement le nombre de participant au nombre de crétins illettrés que composaient ma troupe. De ce que j'avais lu sur la brochure, il s'agissait d'un concours écrit et la seule façon de gagner l'ile Tougato était via un Eternal pose qui était uniquement détenu par la société qui organisait le concours. Pas le choix donc, il allait falloir la jouer réglo. Du moins un minimum...

Nous accostions une heure plus tard sur l’île des plages estivales qui portait bien son nom vu que le sable était pratiquement partout présent. Il ne fallut guère d'investigations pour trouver les organisateurs du concours. Apparemment, ils avaient pignon sur rue et étaient réputé sur cette île. Une dizaine de mes hommes comprenant Kabaje, Morgue et moi même, s’inscrivirent pour le concours. Personne ne s’émouvait de notre appartenance à un groupe de pirate. Il n'était pas rare de croiser des forbans sur cette terre qui était protégé par l'illustre Barbe Blanche et apprécié de nombreux boucaniers pour ses beach party et ses bars innombrables. Bref, je me mis à l’œuvre : vendant des stupides tickets en usant parfois de menaces et d'insultes aux passants récalcitrants et je répondis aux questions du questionnaire du concours. Quelle plaie ! Ces questions étaient toutes aussi stupides les unes que les autres. De plus elles concernaient des traits personnels. Comment fournir une mauvaise réponse dans de telle condition ? Ça puait l'entourloupe tout ça. J'ai du flair pour sentir venir les emmerdes et je sentais que cette histoire allait dégénérer tôt ou tard... Les résultats furent annoncés et bien entendu je fus le SEUL sélectionné ! J'étais vraiment entouré de crétins et de débiles profonds !! Agacé au plus au point, je baffais énergiquement mes subordonnés en maudissant leurs cerveaux atrophiés. Voila que j'allais me retrouver seul pour mener cette enquête pour retrouver ce lion glouton... Il allait falloir tricher quelque peu. Chose qui ne me dérangeait nullement, il faut bien l'avouer.

-« Morgue, Kabaje ! Vous allez vous infiltrer sur le bateau qui me conduira à l’île Tougato. Vous n'avez pas intérêt à foirer votre mission ou je vous ferez goûter à ma spécial Muggyball ! » Grondais-je à leur adresse.

Les deux lieutenants se figèrent et se mirent au garde à vous, déglutissant et transpirant de trouille. Ils répondirent en cœur :

-« Bien capitaine !! »

Comme convenu, j'embarquais à bord du navire qui faisait la navette entre Sandland et Tougato. Un rafiot bien luxueux, impossible de le nier. Il y avait pas mal de gagnants à bord et la fête battait son plein. Je restais un peu en retrait, scrutant les environs à la recherche de traces du passage de Richy ou de la présence à bord de mes deux espions infiltrés, mais rien... Hmm pas de nouvelle, bonne nouvelle comme on dit. Mes subordonnés devaient se montrer discret et se cacher quelque part dans la soute. Je me permis de détendre un minimum en squattant le bar et en vidant quelques cocktails goutteux. Le voyage fut de courte durée, je n'eus le temps que de vider une dizaine de cocktails ! Dommage... Bien évidement, j'étais loin d'être saoul, mon estomac était blindé contre l'alcool, il fallait bien le triple pour que je commence à ressentir quelques effet d'ivresse. Les passagers débarquèrent en bonne ordre. Tougato portait bien son nom. L’île était un immense gâteau coloré et richement garni. Je remarquais rapidement que tout ça était en toc. Aucune vraie pâtisserie à l'horizon mais c'était vachement esthétique en tout cas ! Un guide nous mena sur l’île en bavassant comme une vieille pie. Restant à l'écart du groupe, je n'écoutais rien des consignes de l'employé et je m'évertuais à chercher des indices pour mon enquête. Mais pour le moment, toujours rien à signaler et Kabaje & Morgue n'avaient toujours pas donné signe de vie. L’île, mit à part ses caractéristiques appétissantes, ressemblait à de nombreux autres lieux de villégiatures avec ses bars, piscines, terrains de sport, hôtels et plages de détente. Dés que j'en eu l'occasion, je m'éclipsais du petit groupe lorsque nous arrivâmes à notre hôtel. Je fouillais les alentours jusqu'à déboucher derrière le dit bâtiment, en toute discrétion, marchant sur la pointe des pieds. Malheureusement je fus repéré par une touriste ! J'étais plaqué contre le mur avec des airs d'agent infiltré en mode camouflage... Ou presque. La demoiselle, une grande perche aux longs cheveux rosés, m'interpella.

-«CHUUUT!!! » Lui répondis-je en plaquant mon index sur mes lèvres maquillées. « Tu vas me faire repérer ! Je suis en mission d'infiltration, idiote ! Ça se voit pas ??! » 

M'exclamais-je de façon brusque et sonore, faisant bien plus de bruit qu'elle. Très discret tout ça... Surtout de déclarer à tu-tête que j'étais en mission d'espionnage. De plus mes habits colorés et mon maquillage clownesque ne confortaient pas dans l'idée d'une quelconque volonté de rester discret malgré mes intentions. J'étais loin de ressembler à un type qui voulait se mouvoir incognito mais ça, je ne parvenais pas à m'en rendre compte dans mon orgueil de toujours être sur de bien faire les choses... Bref une situation cocasse indépendante de ma volonté !
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t635-baggy-le-clown-equipage
Minako Eriko
avatar
Pirate Trafalgar
Féminin « Age : 24
« Messages : 319

» Niveau : 12
» Surnom : /
» Akuma no Mi : /
» Rôle / Grade : alchimiste des heart pirate

MessageSujet: Re: Dans le monde des gâteaux [PV: baggy le clown]   Mer 23 Juil 2014 - 15:08

L'ombre que j'avais vu étais en faite, ce clown que j'avais vite fais aperçu dans le bateau. En effet cet abruti était en mode camouflage, mais un peu raté si je peux dire. Le pire c'est qu'il me dit

«CHUUUT!!! » Lui répondis-je en plaquant mon index sur mes lèvres maquillées. « Tu vas me faire repérer ! Je suis en mission d'infiltration, idiote ! Ça se voit pas ??! » 


Alors qu'au final il fait plus de boucan que moi. Puis, je suis désolé, mais quand on veut faire une mission camouflage, on ne s'habille pas en clown... C'est trop grillé. Le faite est que j'en ai un peu rien à foutre, moi je veux pouvoir visiter cette île tranquille sans que personne vienne me dire où il faut que j'aille. Je continue donc à manger mes gâteaux, en regardant l'autre faire son numéro. Je trouve plutôt sa drôle au final, un mec maquiller avec un énorme nez rouge qui veut jouer au espions. Comme je suis d'humeur joueuse je m'approche tout doucement de cet énergumène, puis j'attend deux minutes derrière lui et dès qu'il se retourne, je dis:

«  Tu veux des gâteaux ? Dis-je avec un large sourire


J'ai trouvé mon nouveau passe temps, embêter un peu l'bonhomme ! C'est pas bien ? Ben, quoi, de toute façon c'est un clown et les clowns normalement aiment rigoler. Après lui avoir proposé des gâteaux je retourne me poser sur les bonbons géant et m'enfile tout le reste de la boite. Mon ventre gargouille encore ? C'est pas possible ! Par hasard, juste par hasard hein ! Ce clown ne serait pas en sucre ou bien c'est pas un bonbon géant ? Vu comment il est coloré ça ne m’étonnerais pas. Bien, après manger j'ai bien le droit à une petite sieste, mais je veux pas faire dodo ici, c'est pas assez douillet. Je veux aller sur la chantilly géante que j'ai vu tout à l'heure ! Je me lève d'un coup puis, m'approcha du bonhomme et lui fait part de mon excellente idée :

«  Hey ! Mr le clown, tu veux allez sur un gâteau géant ? J'en ai vu pas très loin d'ici, en plus sur la chantilly c'est trop bien, on est trop à l'aise. C'est le top du top ! Suis-moi si tu as envie de t'éclater ! Plutôt que de rester ici, planter comme un arbre. »

Je ne sais pas pour lui, mais en tout cas moi c'est décider, j'y vais ! Je repasse derrière l'hôtel en essayant de ne pas me faire repérer par ce foutu guide. Mince ! Ils sont tous dehors en train de faire bronzette. Faut que je trouve un autre passage, car là c'est mort. Je retourne donc sur mes pas et passe par l'immense forêt qui se situe juste derrière les bonbons géants. Dans la forêt je vois de petites billes rouges un peu partout, comme les cerises sur les gâteaux géants, mais en deux fois plus petit. Curieuse, je pris la bille et affamé je la mange sans me posé de question.... C'est des cerises ! Elles sont délicieuses ! Je suis pas rendu si je le mange tous, il y 'en à tout les cinq mètres. Bien, tant pis, j'ai faim ! J'avance donc en prenant et en mangeant toutes les cerises par terre. Vachement bon ces cerises ! Ha, euuh c'est moi où il y'a des clowns partout dans la forêt ? Merde, moi qui n'aiment pas trop les clowns, là en veux tu en voilà ! C'est quoi encore ce truck ? Super, maintenant je vois des gâteaux partout... Je commence à avoir la tête qui tourne, je dois vraiment être crevé ou bien c'est les cerises que j'ai mangé, je ne sais pas trop....En tout cas, maintenant j'ai pu envie de cerises, trop c'est trop ! J'ai une soudaine envie de rire et de grimper partout, je ne peux pas m'en n'empêcher, gomen ….

«  MOUHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!! »

Je suis défoncé ou quoi ? Je croyais que c'était les champignons qui faisaient ce genre d'effet ! Tant bien que mal, j'arrive tout de même vers les gâteaux et directement je grimpe dessus, puis me pose sur la chantilly. Quelques temps plus tard, alors que j'ouvre tout juste les yeux, je me retrouve en plein délire. Je suis dans un géant gâteau et je dois affronter plein de petites cerises, elles sont démoniaque et lance du jus rouge très collant. Mon corps lui ne bouge pas, tout ce passe dans ma tête, mais j'ai comme la vague impression que je doit terminer cet espèce de jeux vidéo mental pour reprendre le contrôle de mon corps. J'écrase donc les petites cerises démoniaque sur mon passage, puis avance tout doucement vers une géante porte en bois massif. En premier lieu je remarque cet énorme tête de "dragon gâteau" ? Je ne sais pas si ça existe, mais en tout cas c'est ce qu'il y'a devant moi....
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t457-minako-eriko-heart-pira
Baggy le clown
avatar
Pirate Baggy
Masculin « Age : 30
« Messages : 334

» Niveau : 11
» Surnom : Le légendaire
» Akuma no Mi : Bara Bara no mie
» Rôle / Grade : Capitaine pirate
» Prime : 15.000.000 Berries.

MessageSujet: Re: Dans le monde des gâteaux [PV: baggy le clown]   Sam 26 Juil 2014 - 13:56

C'était bien ma chance, j'étais tombé sur une originale. J'étais peut être pas le mieux placé pour qualifier mes interlocuteurs « d'originaux », mais j'étais doté d'une faculté surprenante de dénis quand il s'agissait d'analyser ma propre personnalité. La jeune femme s'approcha de moi sans un mot et une fois à proximité immédiate, elle me proposa du gâteau. Perplexe, je fronçais un sourcil. Bras croisés sur mon torse et mon pied tapant nerveusement le sol, ma patiente s'effilochée rapidement.Un gâteau ? J'étais à deux doigts de faire une overdose de ces foutues pâtisseries à force d'en voir partout. Elle faisait une insolation ou quoi ? Son comportement n'était pas net. Voila t-il pas qu'elle s'éloigne subitement pour gagner la hauteur d'un bonbon en toc et s'y poser royalement afin de vider une boite de bonbecs. Non décidément, il avait rien à tirer d'une telle folle.

-« Tu ne fais perdre mon temps, salle gosse ! » M'exclamais-je agaçé de rien comprendre au cirque de la donzelle. Je fis volte-face, prêt à poursuivre mon enquête. Mais c'était sans compter la nouvelle intervention de la morveuse qui me proposa gaiement de la suivre et d'aller explorer le gâteau géant au milieu de l’île. Ce dernier, comparable à une montagne, tant il était gigantesque, projetait son ombre sur l’île entière. Mon flair me disait que c'était l'endroit idéal pour chercher Richy. Les chats aiment prendre de la hauteur après tout. Et deux explorateurs valent mieux qu'un. Même si en l’occurrence, cette énergumène semblait à moitié folle... Folle de bouffe à n'en point douter ! Néanmoins elle serait sûrement utile si un quelconque danger survenait durant l'exploration. Elle ferait un parfait bouclier humain, par exemple. Cette pensée provoqua un large sourire mesquin sur mon fasciés de conspirateur machiavélique. Tentant de réprimander mon air de comploteur, je lui répondis le plus sereinement possible :

-« Je dois justement me rendre au sommet de ce ''gâteau''. Allons-y ! »

J'eus à peine le temps de finir ma phrase que la gazelle prit la route dare-dare. Quelle énergie ! Je fus contraint de presser le pas pour ne pas la perdre de vue. Nous arrivâmes rapidement dans la foret qui couvrait les alentours du ''mont-gâteau''. Cette forêt était très colorée et contrairement au reste de l’île, ici, tout semblait comestible. Ça sentait la réglisse et le sucre à plein pif. Mon délicat petit nez se fronça. Je n'avais jamais été friand du sucré. Contrairement à ma ''diversion ambulante'' qui ne se priva pour dévorer à pleines poignées des petits fruits qui puaient le sucre concentré.

-« Hé petite ! Tu devrais pas bouffer ces trucs. On ne sait même pas si c'est pas toxique. » L'avertissais-je dans l'un de mes rares élans de compassion... Mais ma remarque n'eut absolument aucun effet. Bon tant pis, j'étais pas là pour veiller sur elle. J'étais toujours à l’affût de la moindre trace du passage du lion glouton. Oh là ! Une trace de pas étrange ! Je m'approchais de cette emprunte interpellante. Une emprunte imposante avec la forme de coussinets et de griffes gravaient dans celle-ci... Pas de doute, Richy était passé par là ! Enfin une piste. Eheh le grand Baggy-sama était assurément un grand enquêteur ! J'aurai pu devenir un super détective ! Me glorifiais-je tout seul. En pleine examen attentif de mon indice, je fus violemment tiré de mes réflexions par le rire soudain et disproportionné de mon '' bouclier-humain''. Sursautant et prit de court, je me retournais hâtivement vers la folle. Elle était extrêmement agitée, elle grimpa sur l'un des petits gâteaux disposés dans la forêt sucrée et parti dans un étrange trip. Les pupilles de ses yeux étaient tellement larges, que l'iris de ses yeux avaient disparu. Elle grinçait des dents et un léger filet de bave s'écoulait à la commissure de ses lèvres. Elle était en plein bad trip !!

-« Hoy gamine ! Qu'est-ce que tu ... »

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase que la shootée se jeta sur moi et grimpa sur mes épaules. Elle agrippa mon nez de ses deux mains et tira dessus violemment. Elle hallucinait totalement ! Prenait-elle mon délicat petit nez pour une de ces foutues cerises qu'elle avait ingurgité ?! Argh quelle douleur ! Mon pif se déformait sous l'action de traction. Je me cabrais telle un canasson et parti dans un rodéo déchaîné pour la décrocher de là. La situation était proprement ridicule. Mon fascié était parcouru de tic nerveux et coléreux, ma gueule béante hurlant à plein poumon :

-«  RAAAAAAAAAAAAH !!! DÉGAGE DE LA MORVEUSE !! »

J'usais du pouvoir du Bara Bara No Mie pour détacher mes deux mains de mes avants-bras et agripper la droguée par le col. Une fois ma prise fermement maintenu dans ma poigne de fer, je l'envoyais violemment valsé contre un arbre en réglisse. Ce dernier amorti le choc mais au moins j'étais débarrassé des viles mains baladeuses qui avaient profané mon ''menu organe olfactif''.

-« TEME !! COMMENT AS-TU OSE ? »

Être shooté n'était pas une excuse pour malmener ce nez qui avait fait ma gloire ! Ma vengeance sera terrible ! Je glissais une main sous ma cape pour y dénicher deux, trois poignards planqués dans la doublure de celle-ci, parmi la dizaine qui s'y trouvaient. Mais avant que je puisse m'en saisir , un nouveau coup de théâtre mit à mal mes intentions. Sortant tel un seul homme de l'ombre des arbres alentours, une dizaine de silhouettes nous encerclèrent...

«  Que … ?! » M'exclamais-je, surpris.

« Plus un geste, intrus. Vous êtes dans une zone interdite, keーki ! »

L'homme qui avait parlé sorti de la pénombre. Son apparence provoqua un grand émois en moi. Ce n'était pas un homme à proprement parlé... Cette apparence grotesque et improbable me troubla tant que j'en perdis mon maintient. Mes yeux s’écarquillèrent pour devenir aussi rond que des balles de golf et ma mâchoire tomba, à s'en décrocher. On pouvait faire entrer un cirque entier dans ma bouche disproportionnée !

-«  NANI???! » Explosais-je.

Ils avaient tous un corps humain jusqu'à hauteur de leur bouche. Ensuite, en lieu et place du haut de leur crane, trônaient des pâtisseries aussi diverses que variées. Là un chou à la crème, ici un gâteau et là une tarte... Bon sang, c'était quoi cette farce ?! Des êtres mi-homme mi-pâtisserie??! J'en avais vu des choses étranges dans ma vie mais là c'était quand même vachement délirant... Etais-je moi aussi shooté ?

-« Mais vous êtes quoi, bordel ?? » Les questionnais-je quand j'eus à peu prés digérer l'étrange découverte.

-« Nous sommes les gardiens de cette île ! Et nous allons vous emmenez voir notre chef, Gro-Gato-sama,  keーki !»

Le plus étrange était que la bouche humaine restait close lorsque l'émissaire hybride parlait. La voix venait de la pâtisserie. Était-ce une sorte de gâteau parasite qui s'accrochait à la tête de leur victime pour les contrôler ? Cette idée provoqua un frisson d'horreur sur ma nuque. Je m'imaginais avec une de ces horreurs sucrées sur ma tête, totalement contrôlé par une pâtisserie ayant sa volonté propre.

-« Et qu'allez-vous faire de nous ? » Demandais-je en serrant les dents, redoutant de connaître déjà la réponse.

-«Nous vous ferons rejoindre nos rang bien sur. Nous avons toujours besoin d’hôte en bonne santé pour agrandir notre armée, keーki ! »

Ah ! Je m'en doutais ! Une tribu de gâteau parasite mangeur d'homme !! Dans quoi avais-je mit les pieds ?

-« Non merci ! Je déteste le sucre ! » Rétorquais-je, comme si cette réponse était suffisante pour qu'ils me laissent tranquille.

-« De grès ou de force, vous nous suivrez, keーki ! »

A ces mots, la dizaine d'homme-pâtisseries, dégainèrent leurs armes en chœur. Lance, épée, fusil, j'étais cerné par des armes aussi diverses que variées. Et le pire, c'est qu'ils semblaient savoir les utiliser, ces foutu gâteaux ! Et l'autre toxicomane qui était toujours dans son trip ! Elle était vraiment inutile celle là !! Je devais la réveiller, j'avais plus que jamais besoin d'aide si je voulais pas finir en zombie tout crème tout sucre... Je me précipitais vers elle en grognant mon dégoût des drogués incapable de résister à leur addiction. Je agrippais par le col d'une main et la baffait énergiquement de l'autre, la secouant vivement et tout en hurlant dans ses oreilles :

-« TU VAS TE RÉVEILLER MORVEUSE ?! C'EST PAS LE MOMENT DE TRIPPER !! »
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t635-baggy-le-clown-equipage
Minako Eriko
avatar
Pirate Trafalgar
Féminin « Age : 24
« Messages : 319

» Niveau : 12
» Surnom : /
» Akuma no Mi : /
» Rôle / Grade : alchimiste des heart pirate

MessageSujet: Re: Dans le monde des gâteaux [PV: baggy le clown]   Mer 30 Juil 2014 - 10:36

La porte dragon gâteau, s'ouvrit dès que je la toucha, une grande lumière apparu, mais l'ambiance qu'elle dégageait était mauvaise et malsaine... Ahhh! C'est quand que je me réveille là ? C'est chiant ce truck ! La lumière m'aspire..Et soudain, J'étais rendu dans le, sous marin des hear't ? C'est quoi ce bordel encore ?! Je vis mon capitaine, bepo et tout les autres en train de rire, même moi j'étais là ? Ca veux dire, que je ne suis qu'une spectatrice ? Qu'es qu'il va se passer ? Je le sens très, très mal ce coup là.

Bad Trip :

Ont étaient sur grand-line, le cap du log pose indiquait une ile ou nous pourrions nous ravitailler. Tous l'équipage étaient heureux d'enfin voir la terre ferme, comme si la mer ne leurs plaisaient pu tellement. C'était une sensation bizarre, je les voyais et savais que c'étaient bien eux physiquement, mais en même temps j'en doutais, ils avaient l'air différent. Ont se posa sur l'ile, il faisait noir, les gens avaient des regards triste comme si ont leur avaient enlever quelque chose. Ce que je trouvais le plus triste la dedans, c'est que ça soit mon imagination qui fasse sa. Enfin, tous mes nakamas avaient l'air si heureux, ont se posa tous sur le sable noir... Soudain, plusieurs géant de la marine apparaissent, je ne les avaient jamais vu et mon équipage avaient l'air surpris aussi. Ont commençaient à les attaquer, mais ça ne tourne pas très bien.... Pourquoi je ne fais rien ? Qu'es qu'il me prend de rester planter là ! Hey ! Bouge ! Merde, c'est des coups à devenir complètement folle ! Le capitaine se faisait maitriser ! Eh ! Mais pourquoi je m'enfuis ? Non, mais je suis pas bien ! Bepo, il est complètement K.O... C'est pas possible, je veux me réveiller !!! Mon équipage, mes nakamas se font massacrer un, par un et je ne fais rien. Qu'es qu'il m'arrive ? Pourquoi ? Pourquoi ? Je, je n'ai rien fait pour les aider...


« AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH ! »

Fin du Bad trip

Mon trip s'arrêta d'un seul coup, quand j'entendis :

« TU VAS TE RÉVEILLER MORVEUSE ?! C'EST PAS LE MOMENT DE TRIPPER !! »

Je me leva en sursaut et regarde autour de moi complètement paniqué. Je ne m'étais pas encore remis de mon bad-trip et la première chose que j'aperçu, était ce clown... qui me faisait toujours aussi peur avec son gros nez. C'est aussi là que je m'aperçois, que le clown n'a pas chômer pendant mon trip et qu'il nous a ramener de la compagnie . Ahh, mes vacances allait bientôt être fichu en l'air, si tous ce petit monde ne me … LACHE PAS LES BASCKETS ! Furieuse, je pousse le clown et vais vers ces drôles d'hommes avec de la pâtisserie sur la tête et leur dit :

« Donnez-moi des gâteaux et allez- vous en ! C'EST MES VACANCES !! »

« Je suis navré, cela n'est pas possible. Vous devez venir avec nous ke-ki. Je vous explique : Nos gâteaux doivent être goûter et analyser par des personnes, pour que Gâto-Sama, ne s'empoisonne pas. Ils nous faut donc des volontaires ! Malheureusement, personne ne veut de ce job. Ke-ki, ke-ki. Ont a donc organisé une tombola et pris des personnes de choix pour ce fabuleux job ! Votre guide est des nôtres et c'est lui qui nous a informer de votre disparition. Ke-ki »

Je suis rester « bête » devant le bonhomme, une arnaque dans une tombola ! Je ne m'y attendais pas du tout. D'un côté c'était un peu bizarre, mais maintenant compréhensible vu leur plans. D'habitude dans ce genre de jeu, il y'a que très peu de gagnant, hors-là il y'en avait plein. Après avoir entendu ça, je recule et me prépare à tout, ils ont bien l'air motivé pour nous capturer et en plus de ça ils sont très nombreux. Nous sommes complètement encerclé, pas moyen de ce dégager un passage pour l'instant, le seul moyen que l'on avait était d'affronter les quelques hommes gâteaux sur notre droites et courir en vitesse. J'observe bien avant de me lancer, car même après ça, il faut trouver le moyen de partir de l'ile. Les hommes gâteaux, s'avancent vers nous de façon robotique, ils répètent :

«ke-ki, gâto-sama, ke-ki, gâto-sama...... »

ke-ki, devait avoir un signification, mais laquelle ? Ils étaient tous à marcher et à parler de façon robotique, ils sortirent leurs armes en même temps, c'était une syncronisation parfaite . Les hommes gâtos, qui tout à l'heure semblaient agir de leur plein grès, maintenant on dirait qu'il sont complètement contrôler. Par qui ? Par quoi ? On n'en savait rien du tout, mais ce que je vois là, c' est vraiment pas normal. C'est le moment où jamais de se créé une brèche. Je sors mon épée, puis me décale vers la droite, là où les hommes gâto étaient le moins bien répartis, puis je donne de grands coups d'épée pour les faire dégager... C'est bon je crois que j'ai compris le truck, il faut en profiter !

«  Hey ! Le clown ! Faut en profiter pour partir, tant qu'ils ne sont pu eux-même ! Ramène-toi ! »

Dès-lors, je cours le plus loin possible. Ce qui m'amène dans une caverne, on aurait dit qu'il y a déjà eu des personnes à passer par ici. Je continue ma route, plus je m'enfonce, plus il fait sombre et donc mieux on est cacher. Il 'y a une odeur de mort ici, bong-sang ! ils ont tuer quoi dans cette caverne ? Bizarre d'ailleurs, je n'ai pas encore vu d'animaux sur cette île. Soudain, je sentis quelque chose se poser sur mon épaule, je me retourne :

« AHH.. » Mets sa main devant sa bouche, pour éviter de crier

Un os, un os d'humain.... Bon sang, mais dans quel merde je me suis encore fourrée ! Ah, si seulement, si seulement je n'avais pas fait cette fichu tombola... Enfin, ce n'est pas vraiment le moment de s'apitoyer sur son sort, il faut chercher une solution pour partir de cette ile de malade. J'ai quand même l'impression que l'on peut encore continuer, mais impossible de se repérer dans ce noir complet. Oh ! Mais j'ai une idée ! L'alchimie sert toujours dans ce genre de situation ! Par-contre j'espère avoir tout ce qu'il me faut. Je sors discrètement de la caverne pour avoir un peu de lumière et vais me créé une lampe torche ! Génial ! J'ai emmener tout mon labo ! Explication : N'ayant aucun moyen de faire du feu et n'ayant pas de lampe torche, je vais me faire un produit fluorescent qui va nous permettre de s'éclairer. C'est bon, ça devrait faire l'affaire ! Je retourne sur mes pas et me dirige tout droit vers le fond de la caverne, quand soudain....UN OURS !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t457-minako-eriko-heart-pira
Baggy le clown
avatar
Pirate Baggy
Masculin « Age : 30
« Messages : 334

» Niveau : 11
» Surnom : Le légendaire
» Akuma no Mi : Bara Bara no mie
» Rôle / Grade : Capitaine pirate
» Prime : 15.000.000 Berries.

MessageSujet: Re: Dans le monde des gâteaux [PV: baggy le clown]   Mer 6 Aoû 2014 - 13:30

Ah enfin ! La toxico redescendait de son petit nuage hallucinogène. Mais voila-t-il pas qu'elle me poussait comme une main chasse une mouche d'un revers agacé ? Elle se prenait pour qui pour oser bousculer le grand Baggy-sama ? Grrr ! Je grinçais allégrement des dents, me retenant de lui sauter à la gorge car la situation ne permettait pas que je m'attire de nouveau problème. Être assailli par une bande d'hommes-gâteau débiles, c'était déjà bien assez ! La morveuse réclama des pâtisseries aux belligérants. Étrange tactique pour me sortie de là. Car oui ma seule véritable préoccupation était ma sécurité. Ce qui pouvait arriver à la donzelle m'indifférait. Après tout, elle avait l'honneur de pouvoir pourvoir à mon intégrité physique. Que pouvait-elle espérer de mieux ? Bref le meneur de la bande sucrée expliqua qu'il avait besoin de goutteurs de gâteau pour leur chef. Quelle horreur ! Être obligé de bouffer du sucré à longueur du temps ? Aie aie qu'allait-il devenir de mes sublimes dents qui ont fait ma gloire grâce à mon sourire ravageur ? J'allais me chopper un tas de caris ! J'imaginais déjà mes belles chicots devenir noires et trouées de toute part. Sacrilège ! Et à calculer mes frais de dentifrice et de dentiste que cela engendrerait, j'en avais déjà le tournis. Hors de question que je me fasse prendre. Baggy never surrender !! Je brandis le poing bien haut dans le ciel, tel un général s'élançant pour l'ultime bataille qui déterminera le futur de sa nation. Torse bombé et fascié grave, je prêtais à peine attention aux propos de la demoiselle car ma décision était pris.

« COURAGE … » Commençais-je d'un ton brave et valeureux... Avant de conclure par un :

« FUYONS !!! » Hurlais-je d'une voix stridente, annihilant l'effet de bravoure en un instant.

Je pris mes jambes à mon cou. Et doubla rapidement la morveuse dans sa fuite. Personne ne m'égalait dans l'art de la retraite tactique.

« Laisse moi passer, gamine ! Les clowns et les capitaines d'abord !! » Lui expliquais-je nerveusement. La règle numéro un du Big Top s'appliquait en tout lieu, même face à une étrangère aux tendances de toxico !

Notre courageuse fuite nous menâmes dans une caverne sombre et puante. Je fis la grimace, dégoûté par cette senteur d’aisselle par fraîche. Cette senteur, néanmoins, me rappelait quelque chose... Mais quoi ? Hm mon délicat petit nez ne me trompait jamais. Aucun doute, cela m'était familier. Plongé dans une intense réflexion qui engendra une étrange mimique sur mon visage concentré, je ne remarquais pas le départ de mon garde du corps. Elle revient quelques minutes plus tard avec une source de lumière assez ingénieuse, me tirant ainsi de mes réflexions. Intéressant ce système lumineux. Elle possédait quelques ressources intéressantes, la gamine. Pourtant, je n'eus guère le temps d'examiner cet étrange phénomène luminescent. En effet, la source de lumière éclaira suffisamment la caverne pour dévoiler ce qui s'y tapissait dans ses tréfonds ! Une silhouette massive et menaçante... Je remarquais enfin les os humain à mes pieds et je déglutis bruyamment. Tout ça ne me disait rien qui vaille. L'ombre de mouva, dérangée, semble-il, dans son sommeille. Qu'était-ce donc ? La semi-obscurité rendait difficile l'analyse de cette créature. Était-ce un ours ? Un gâteau poilu ? Un hippopotame des cavernes ? NON !! Impossible ! Je reniflais de plus belle, pointant mon radar olfactive vers cette chose. Mais oui !! C'était... OH MY GOD !!

« RICHIYYY!!! » Hurlais-je, transit de joie.

L'ombre fondit sur moi, dévoilant en pleine lumière, le lion géant, mascotte de mon équipage. Le fauve fondit en larme en m'étreignant dans ses larges pattes. Quelle scène touchante ! Je ne pu réprimander quelques larmes. Snif snif ! Mon pauvre Richy ! Nos retrouvailles émouvantes terminées, le lion ouvrit un large gueule et grommelant quelques grognements de langage de félin. Il m'indiqua d'une griffe tendu ses canines. Aie le pauvre petit avait choppé des caris ! Je compris immédiatement le pourquoi du comment.

« Pauvre Richy ! Tu n'avais rien a mangé avec tout ces fausses pâtisseries sur cette île donc tu t'es rabattu sur ces horribles homme-gâteaux. Mais ils étaient trop sucré et tu as choppé des caris ! »

Je compatis, tapotant affectueusement la tête du félin géant. La scène devait sembler cocasse pour tout spectateur. Un clown qui discute avec un lion géant en le prenant en pitié car il avait trop mangé d'humain sucré, c'était pas le genre de discutions banal qu'on entendait tout les jours, pour sur ! A la base, j'avais l'intention de punir Richy pour sa fuite du Big Top, mais le voyant si mal en point, je décidais qu'il avait été assez puni par sa gourmandise. A mes yeux, rien n'est pire qu'une dentition mal en point. Nous avions perdu assez de temps sur cette île stupide ! Je grimpais sur le dos du gros lion, l'enfourchant tel une moto de grande classe. Et je tendis une main à la blondinette, arborant un sourire bienveillant ! Et oui la bonté de Baggy-sama est grande.

« Monte. Nous quittons cette îles de gâteau fous ! »

Elle grimpa sur la bête, assise derrière moi. Bien sur, ma noble attention cachée des plans beaucoup moins avouable, mais chuuuut ! C'était un secret. Richy démarra au pas de course. Agile et rapide, nous nous déplacions sans mal dans la fausse foret de pâtisseries. Après une dizaine de minutes de chevauché fantastique, nous fîmes une nouvelle rencontre. En observant ce triste spectacle, je soupirais longuement en fermant les yeux, résigné par... L'incompétence de mes subordonné ! En effet, Morgue et Kabaje étaient poursuivit par une meute d'éclair au chocolat sur pattes chevauchaient par ces énervants hommes-gâteaux !

« OOOOH BAGGY-TAISHOOOO !!! SAUVEZ-NOUS !! » Hurlèrent mes deux lieutenants inutiles.

Soit, une fois de plus, le généralissime Baggy le légendaire allait sauver son équipage. Que j'étais bon ! Pensais-je en me glorifiant moi même. Je tendis mes bras vers mes hommes et sans faire ralentir Richy, j'utilisais le pouvoir du bara bara no mie :

« Bara bara no... Repêchage d'imbéciles !! » Une nouvelle technique créée pour l'occasion. Bien que cela n'était pas vraiment un coup spécial, mais bon, c'était toujours amusant de nommer mes actions pour qu'elles puisses être retranscrites avec classe dans les livres d'Histoire qu'on écrira sur moi dans le futur. Mes deux mains se détachèrent de mes avants-bras et chacune choppèrent par le col Kabaje et Morgue. Je les soulevais sans ménagement pour les ramener et les lâcher sur le dos du brave Richy, toujours en mode course.

« Baggy-sama !!! Vous êtes le meilleur !! » Jubilèrent mes deux idiots de lieutenants.

Ouvrant une large gueule ou mon auto satisfaction s'y voyait comme mon nez au milieu de ma figure, je leur répondis d'un ton prétentieux :

« Je sais, je sais ! »

Mais le temps n'était pas à la glorification de mon génie. La meute d'éclair au chocolat montée, nous poursuivait toujours. Et j'avais un plan tout trouvé pour nous sortir de là.

« Bara bara no... Appât humain !! »

Mes deux mains se détachèrent une fois de plus de mon corps et s'agrippèrent sans pitié à la morveuse. Et sans aucune hésitation ou remord, je la balançais sur nos poursuivants ! La malheureusement heurta la meute et la course poursuite se solda par la chute de tout les éclairs au chocolat qui nous avez prit en chasse. L'opération bouclier humain fut un franc sucés.

« Adieu morveuse ! Et bonne chance ! Nyahahaha !! »

Mon rire moqueur en guise de remerciement pour les efforts de la demoiselle, Richy détalla comme un félin en chasse avec ses précieux passagers sur le dos : les membres du Big Top étaient saufs ! Tant pis pour les pertes collatérales ! Filant vers le soleil couchant, Baggy le légendaire avait accomplit un nouvel acte de grande bravoure digne d'une épopée. Bientôt nous regagnâmes le Big Top et un grand banquet fut donné en mon honneur. Une fin heureuse pour tous...

Excepté la toxico de l’île au gâteau. Qu'était-elle devenu ? Qui sait, elle s'en était peut-être sorti et nos routes se recroiseront un jour ? Je ne l'espérais pas à dire vrai éhéh.
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t635-baggy-le-clown-equipage
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dans le monde des gâteaux [PV: baggy le clown]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans le monde des gâteaux [PV: baggy le clown]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG One Piece : Rise of a New Era :: 03 (Rp / HRp) :: Zone de Combats :: Concours RP-