lienlien












 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un petit break au bar.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Öko "Drop" Lazarus
avatar
Colonel
Masculin « Age : 60
« Messages : 168

» Niveau : 6
» Surnom : Öko le sobre, Double Officier Lazarus
» Akuma no Mi : /
» Rôle / Grade : Colonel/Instructeur de la Marine

MessageSujet: Un petit break au bar.   Jeu 3 Juil 2014 - 15:59

"Pfou!...Grog!"

C'est tout ce que pu dire Drop en s'asseyant au comptoir du "MariJoa Bar", petit établissement tranquille du Quartier Général de la Marine. Il en avait poussé des soupirs entre ces murs, depuis toutes ses années de services, et pour cause, c'était le seul endroit de tout le Q.G où il estimait qu'il était véritablement possible de se reposer l'esprit, de s'éloigner pour de bon de tout ce dont il était responsable de l'autre côté de la porte du débit de boisson. Et responsable, il l'était au vu du bâtiment qu'il dirigeait et de la mission qu'il avait fait sienne voilà plusieurs années et bien que cela le gonflait d'une fierté infinie , il n'oubliait jamais toutes les autres choses que cela impliquait, notamment d'être le "fier responsable" d'un beau paquet, et estampillé "Production de la Marine" s'il vous plait. Tous ces gamins envoyé au casse-pipe vingt ans trop tôt, des idéaux plein la tête et l'envie d'arrêter le Roi des Pirates avec une main dans le dos. Mais ces mioches n'avaient jamais vu la peur, jamais...Certes ils avaient déjà eu plusieurs fois l'occasion de prouver leur valeur au combat, mais dans le Nouveau Monde, il en fallait un peu plus que cela, il fallait plus que de connaître le goût de son propre sang, plus que le fait d'être un bon guerrier, il fallait le...le truc. Et c'était son rôle à lui, l'Officier Lazarus, de l'apprendre à tous les gamins dont il avait -avec fierté- la charge. Mais le temps manque trop souvent pour transformer un enfant en soldat de la Marine. Il faut savoir que pour notre vieille momie confite d'alcool, un "enfant" est une personne qui est incapable de le dépasser en puissance et qui n'a pas un minimum de plomb dans la tête, et Dieu sait qu'on trouve nombre de ces deux catégories dans la Marine, et pas forcément au bas de l'échelle!

"Oh papy! Pour mourir c'est la porte à côté hein!"

Tiré de ses sombres réflexions par le ton moqueur mais sympathique du barman, Drop réagit du tac-o-tac.

"Eh oh dis donc hé p'tit con! Jacqu'line! Je vais t'en foutre une , y t'faudra un miroir pour te moucher! Daïquiri! Sers moi mon thé spécial au lieu de maltraiter un vieux débris!"

"C'est ça ça ouais, tu t'échauffera bien avant, je vais retrouver tes morceaux partout sinon."

Drop pouffa, 'Aroo - de son son vrai nom Boonanaroo- avait toujours réussit à lui arracher un sourire malgré la fatigue, et c'était une qualité rare chez bien des membres de la Marine, bien qu'on y trouve un paquet de type sympa. Le barman avait repris la taverne il y a maintenant dix ans et avait réussi à garder l'ambiance sympathique que l'ancien proprio' avait instauré au cours de toutes ses années à faire couler l'alcool -légalement pas trop- à flot. La tâche n'était pourtant pas aisé, on n'y mettait pas le premier gars venu derrière ce comptoir, ce n'était pas un matelot qui allait pouvoir trouver le juste équilibre entre s'octroyer un temps de détente mais ne jamais oublier que tout bon soldat de la Marine était là avant tout pour défendre le monde de l'engeance Pirate et protéger le citoyen, même si pour certain, cela ne restait que pure théorie.

"Allez tiens vieux rebut, c'est pour la maison, t'en as besoin, même ton tic de langage est fatigué, héhé!"

C'est ainsi que Drop se retrouva pourvu d'une carafe remplie de Cognac brûlant dans laquelle on avait bourré du thé noir, un énorme paquet de feuille de menthe et une petit cuillère de sirop d'érable. Un régale pour lui mais dont une cuillère aurait pu tuer tout un troupeau de chevreuil. Le spectre marin remercia chaudement 'Aroo avant de se servir dans une petite tasse de porcelaine blanche décoré de fleur bleue qu'on lui avait donné à cet effet, l'arme atomique dans une maison de poupée. Il but lentement la mixture qui réussit à lui tire un léger froncement de sourcils, puis il tira le journal de sa poche avant de s'y plonger, tout en pensant qu'un peu de compagnie ne serait pas de refus. Il était heureusement au bon endroit.
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t739-oko-drop-lazarus-marine
Joe Striker
avatar
Nouveau/Nouvelle
Masculin « Age : 32
« Messages : 130

» Niveau : 9
» Surnom : Mad Dog
» Rôle / Grade : Agent du CP1

MessageSujet: Re: Un petit break au bar.   Lun 21 Juil 2014 - 6:29

Un Claquement de porte, l'unique son qui acheva la discussion de l'agent du Cipher Pol et de son supérieur. L'agent Striker venait de faire son rapport au référent comme toute clôture de mission. Celle ci consistait à observer et de repérer d'éventuels signes de révolte au sein du nouveau gouvernement instauré sur une île d'East Blue. L'objectif avait été réalisé avec succès et sans encombre. Les informations recueillies démontraient que la marine avait su prendre le relais lors du changement de pouvoir et ainsi stabilisé les tensions. Seulement l'agent Striker n'était le genre d'homme a resté cloîtré lors de ses missions. Ses techniques d'observations pouvaient paraître parfois marginales voire même dangereuses car il avait pour habitude de se renseigner auprès des habitants par le contact social et non par l'écoute à leur insu. Il a aussi aidé les démunis en échange de quelques informations et défendu les gens dans le besoin contrairement à tout agent qui reste en marge de tout sentiment humain. Bien sûr ses actes ne respirait pas la motivation, mais il agissait toujours en faveur des innocents, ce qui avait tendance à agacer ses supérieurs. Au final la faute qu'était accusé Joe était d'avoir aidé des civils occasionnant ainsi une dérive de mission.

Avec son allure nonchalante il sortit du bâtiment lié aux renseignements et se dirigea directement vers le Marijoa Bar. L'établissement était dirigé par un homme du nom de Boonanaroo. Cet homme avait réussi à reprendre en main le bar il y a dix années de cela. Avec quelques touches de décorations personnelles, un franc parler sans nom et un certains talent pour mettre à l'aise ses clients, il a su redonner un nouveau souffle au bar. Depuis son intégration au sein de la marine Joe aimait passer une soirée en ce lieu saint ou toute notion de travail y est interdite et ou l'acool coule -légalement pas trop- à flot. C'est d'ailleurs en ce lieu de beuverie qu'il avait rencontré quelques uns de ses amis. Il est connu qu'en partageant quelques pintes les liens se forment et les langues se délient. Le cowboy avait besoin de décompresser, la tension qu'il contenait depuis sa mission et son entretien devait être expié. Contrairement à certains confrères marins il n'arrivait pas à vaincre son stress en s'entraînant mais en s'affalant sur un siège dans son bar, en compagnie de ses comparses de beuveries.


D'un pas décidé notre homme pénétra dans le bar poussant les portes du saloon en les faisant claquer comme à son habitude. Au moment ou il entra il entendit la fin de la discussion entre Aroo et Drop. Sans se faire prier l'homme s'imposa dans la conversation, quelques secondes après que le barman ait répliqué :

- "Allez tiens vieux rebut, c'est pour la maison, t'en as besoin, même ton tic de langage est fatigué, héhé!"

- Aroo ! Laisse le vieux tranquille sinon je vais encore devoir te montrer comment on botte le cul des révolutionnaires ! Et au passage au lieu de flemmarder un Rusty Nail avec double dose de glace !

Le barman fut surpris par l'intrusion du cowboy si bien qu'il sursauta comme la fois ou l'amiral Sakazuki était venu dans le bar faire une visite d'inspection. Au final le serveur sourit puis rétorqua avec un ton tout à fait distingué :

- Enfoiré j'ai bien cru que j'allais me faire dégommer par Akainu ! Toujours à agir en douce petit fumier de Cowboy ! Installe toi avec le vieux débris, je t'apporte ta commande !

L'agent sourit distinctement au barman, fier de l'avoir fait sursauté, puis il se dirigea vers le vieux Drop. Il se présenta à l'officier avec un tape sur l'épaule, puis sans un mot il s'installa face à lui. Les deux comparses avaient un passé commun assez particulier. Les deux hommes avaient partagé le temps d'une mission, une bataille impressionnante. Chacun à son tour les deux protagonistes s'étaient sauvé mutuellement la vie sans échanger un mot, par pur instinct, se qui avait créer un lien particulier. Ensuite ils s'étaient revu au détour d'un couloir et avaient échangés quelques mots et de bonnes blagues. Ainsi de fils en aiguilles les deux hommes ont appris à se connaître pour devenir un duo de râleurs. Il arrivait souvent que les deux hommes critiques la politique de leurs dirigeants, et c'est cela qui les rendait unique aux yeux des autres marins, ils ne s'en cachaient pas. Puis Joe commença la conversation avec une voix compatissante :

- Dis donc vieux, t'a pas l'air bien frais … Ta dernière mission s'est mal passé ou tu t'es fait sévèrement remonté les bretelles par les supérieurs ?

Puis Aroo apporta le cocktail de Joe, avec une petite réplique à lui :

- T'étouffes pas avec blanc bec !

Puis Joe le salua et baissant légèrement son chapeau en signe de remerciement. Le cowboy attendit patiemment que son ami finisse de lire sa phrase. Le regard de l'agent s'arrêta sur la mixture que buvait Drop, en la regardant il ne put s'empêcher d'esquisser une expression de dégoût lui rappelant de mauvais souvenirs …
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t738-joe-striker-cp1-agent-d
Öko "Drop" Lazarus
avatar
Colonel
Masculin « Age : 60
« Messages : 168

» Niveau : 6
» Surnom : Öko le sobre, Double Officier Lazarus
» Akuma no Mi : /
» Rôle / Grade : Colonel/Instructeur de la Marine

MessageSujet: Re: Un petit break au bar.   Lun 11 Aoû 2014 - 11:43

- Dis donc vieux, t'a pas l'air bien frais … Ta dernière mission s'est mal passé ou tu t'es fait sévèrement remonté les bretelles par les supérieurs ?

Pris dans la lecture de son journal, l'officier Lazarus, qui n'avait rien suivit de la scéne qui venait de se dérouler, tressauta à l'arrivée de son vieux camarade enchapeauté. Alors en train d'absorber son infâme mixture, il rata sa bouche et ce fut finalement son journal qui profita de sa consommation. C'en fut visiblement trop pour le pauvre quotidien qui en avait vu déjà beaucoup depuis ce matin, Drop se retrouva alors avec une espèce de serpillère dans la main, sa tasse dans l'autre, tel un Lord qui aurait décidé de prendre son thé sous la pluie. D'un geste, Öko déposa l'ensemble sur le bar où le journal épandit une petite flaque de liquide brunâtre constellé de point noir, visiblement l'encre ne partageait son goût pour son thé "spécial", d'un revers de la main, le Colonel essuya les quelques perles de boisson qui s'étaient répandu dans sa barbe avant de se tourner vers le Chien Fou à qui il décocha un grand sourire ampli d'une joie non-feinte.

"Mais c'est le Love Cowboy, Bloody Mary! Comment tu vas?! Je vois que les pigeons reviennent toujours au nid hein? Thahadokubaladokurani!"

Le rire tonitruant -et surréaliste admettons le une fois pour toute- de l'officier envahi le bar tandis qu'il donnait une petite bourrade à son jeune ami. Cela lui faisait toujours plaisir de le voir, bien qu'ils ne se croisaient pas souvent, leur amitié était né sur un champ de bataille un peu par hasard et ils avaient eu l'occasion de se revoir sur ce même genre de terrain. Et évidemment de temps en temps dans des coins calme tel que celui-ci. Leurs missions respective impliquaient souvent de pouvoir disparaitre sans que personne ne soit jamais au courant, alors recroiser ce jeune soldat prometteur à l'abri d'un verre à partager était toujours un réel plaisir car il était l'une des rares personnes que notre Colonel gender-bender considérait comme ce qui se rapprochait le plus d'un ami. Entretemps 'Aroo apporta le verre de l'agent du Cipher.

- T'étouffes pas avec blanc bec !

"A ta place Joe, je boirais pas ça, 'tiPunch! Le barman sait pas faire un vrai Rusty Nail ici, c'est comme boire l'eau des chiottes! "

Pour unique réponse, le barman fit jaillir son majeur de son poing fermé, Drop y répondit d'un jet de cacahuète disposé dans un bol à portée de main sur le bar.

"Rhâ merde! C'est pas toi qui balaye bon dieu! Saloperie de momie!"

"Et quand t'auras fait ça t'iras potasser tes cocktails, Grog! Tu mélangerais deux verres de flotte que ce s'rait dégueulasse!"

'Aroo ne prit pas la peine de répondre au vieux Drop et se contenta d'émettre un soupir gentiment exaspéré avant d'aller chercher son balais, laissant là Lazarus -décidemment très généreux en blagues potache aujourd'hui- et Joe qui -il l'espérait- lui foutrait certainement un peu plus la paix, bien que ce genre d'ambiance n'était pas pour lui déplaire en réalité. Le sobre se tourna finalement vers Joe afin de répondre à sa question, se faisant il garda tout de même un air assez enjoué, cette rencontre l'avait en effet quelque peu ragaillardi. Il se resservit de sa mixture et en proposa d'un geste au Cowboy.

"Le p'tit déjeuner des héros mon gars, Manhattan! Sinon écoute la routine comme on dit, j'ai encore perdu un paquet d'homme dans le Nouveau Monde et comme d'habitude, je m'y fais pas, Grog! C'est bête hein, j'ai 57 balais, 43 de Marine et je n'arrive pas à me dire que je ne suis pas assez compétent pour minimiser mes pertes. Je sais bien que tous les types que je côtoie sont en général prêt à mourir pour la Justice, et que je sais aussi que je ne peux pas sauver tout le monde tu vois, mais je sais pas... Ca me fait toujours un truc. Mais te bile pas, ça dure pas...'puis je me suis pas encore posé vraiment depuis mon retour donc forcément ça simplifie rien, Zombie!"

Il bu une longue gorgée de son "cocktail" tout en sortant son paquet de cigarette de sa poche. Il le tapa sur le comptoir, faisant émerger deux tubes quelque peu déformé. Il se saisit d'un et laissa l'autre là au cas où Striker le voudrait, tout cela avant d'allumer la cigarette dont il tira une longue bouffée avant de recracher la fumée dans un énorme nuage. Cela ne le gênait nullement d'étaler ses états d'âme devant son ami, il savait qu'il pouvait avoir confiance. Il reprit.

"Quant à me faire remonter les bretelles, je les attends! Eux qui n'ont plus foutu le pied de l'autre côté de MariJoa depuis que ma grand-mère a perdu sa virginité, ils m'entendraient longtemps! Mojito! Enfin, après, je les comprends, il y a déjà beaucoup à faire sur GrandLine alors le Nouveau Monde, c'est secondaire à côté. Si tu veux mon avis, tout ça va nous péter en pleine gueule dans pas longtemps et là...on va plus dormir beaucoup.... Daïquiri!"

Comme pour ponctuer sa phrase, il termina cul-sec sa tasse puis se resservit. Il repartis d'un ton enjoué.

"Et toi Striker? Quoi de neuf? AfterGlow!"
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t739-oko-drop-lazarus-marine
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un petit break au bar.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit break au bar.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG One Piece : Rise of a New Era :: 03 (Rp / HRp) :: RP Libres :: Memories-