lienlien












 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Et pour quelques berries de plus [Erayn - Thorn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erayn
avatar
Hors-la-loi
Masculin « Age : 24
« Messages : 483

» Surnom : Gardien Aveugle.
» Rôle / Grade : Sabreur.

MessageSujet: Et pour quelques berries de plus [Erayn - Thorn]   Mar 22 Avr 2014 - 3:12

Ses pieds dénudés s'enfoncèrent sans un bruit dans le sol spongieux. De la vase ? Non, du sable imbibé. Toujours perdu au milieu des brumes, qui brouillaient et faussaient ses perceptions déjà approximatives, Erayn aurait eu bien du mal à situer avec exactitude leur point d'arrivée. Pour autant, pas question de renoncer à son masque. S'il abandonnait à la première difficulté, s'imposer cette cécité ne rimerait à rien. Ceux qui en souffraient vraiment ne pouvaient pas, eux, en faire fi quand bon leur semblait ; ainsi en ferait-il de même. Laissant à son comparse le soin de remettre leur bateau à l'endroit, ou les reliefs épars qu'il devait en rester après ce débarquement forcer.

À mettre sur son compte ; si Thorn était tout aussi coupable que lui de n'avoir pas vu venir la côte qui les avait accueillis avec tant de familiarité, c'était à lui qu'incombait – par défaut – la tâche de la navigation. Dans laquelle il n'avait jamais prétendu être un expert, certes, pas plus que dans la manipulation du gouvernail. Mais s'il leur avait fallu les compétences inhérentes à un tel mode de locomotion pour partir sur les mers, jamais ils n'auraient décollé un seul orteil du plancher des vaches. Sa sensibilité accrue aurait de plus du lui signaler un rebord beaucoup trop proche pour leur propre bien, de préférence avant qu'il transperce le flanc de leur falote chaloupe.

Boire la tasse aurait encore été préférable. Si l'épée de son partenaire en aurait conçu quelques désagréments, ou plutôt la « petite surprise » qu'elle gardait bien cachée dans ses entrailles, ni l'un ni l'autre n'avait eu la « chance » toute relative d'être frappé par la malédiction d'un de ces fruits démoniaques dont on entend tant parler. Si la natation n'était, pour d'évidentes raisons, pas le propre d'individus ayant passé l'essentiel de leur vie dans un endroit dont la seule étendue propice est faite de cumulonimbus, ils se débrouillaient assez pour s'assurer de rejoindre le rivage sans aller tutoyer les abysses. Mais non, c'eut été trop simple.

Je ne sais pas où l'on est.

L'information tombait sous le sens, mais il ne coûtait rien de le préciser. Par moments, Thorn semblait avoir la fâcheuse manie de croire que la Sentinelle était dotée de science infuse. Cela n'aurait pas été pour lui déplaire, parfois, ces moments-là en étant le parfait exemple, mais ce n'était malheureusement pas le cas. Autant désamorcer tout de suite toute envie de vérifier, donc, ce serait déjà ça de moins à gérer. À quoi leur aurait servi de le savoir, de toute façon ? Ce n'était pas comme s'ils avaient le choix. Leur nef n'était plus en état de naviguer et pour un bon moment.

Les talents de l'ivrogne pour le rafistoler n'excédant pas les siens, lesquels avaient tout à gagner à s'en tenir au découpage des planches et rien de plus. Et puis, pourvu que ce soit bien l'île vers laquelle ils se dirigeaient, encore faudrait-il attendre que le Log Pose ait fini de se recharger – si toutefois il n'avait pas pris l'eau lui aussi pour parfaire le tableau. Quelques pas en avant pour gravir l'une des aspérités minérales sur lesquels ils s'étaient échoués eut tôt fait de lui faire savoir qu'il n'atteindrait pas le sommet, à moins d'entreprendre sérieusement leur escalade. Pas d'actualité.

Avec des pics rocheux pareils, pas étonnant qu'ils y aient fait naufrage.

L'idée qu'ils puissent ne pas être les premiers ne lui fut d'aucun réconfort. Le vent forcit un court instant, abaissant la densité du brouillard qui les suivait à la trace depuis plusieurs jours déjà. Cette éclaircie, si courte soit-elle, lui permit « d'apercevoir » de ses sens aiguisé des signes de vie non-loin de là – probablement l'île n'était-elle que peu peuplée et se résumait-elle à une seule ville, pour qu'il puisse la repérer d'ici là. Ce qui, s'il n'en éprouvât aucune difficulté, arrangeait bien ses affaires pour une fois. Sans mieux faire que tourner la tête dans la bonne direction, il déclara :

Il y a une ville par là. Allons voir. Sauf si tu as mieux à proposer ?



Revenir en haut Aller en bas
Thorn
avatar
Nouveau/Nouvelle
Masculin « Age : 25
« Messages : 142

» Niveau : 10.
» Surnom : Winged Beast.
» Rôle / Grade : Molosse.

MessageSujet: Re: Et pour quelques berries de plus [Erayn - Thorn]   Jeu 24 Avr 2014 - 11:09

→ || Je ne sais pas où l'on est.

Le «grand» Erayn et son habileté à enfoncer les portes ouvertes … Un trait de caractère qui aura toujours réussi à faire sourire notre colosse, déjà bien incapable de comprendre comment le p'tiot arrivait à y voir à travers ce masque. Fashionista ou réel aveugle, il n'en savait réellement rien. Il voyait, c'est tout, le comment du pourquoi ne lui importait que peu. Pour autant, le voir s'embourber dans ses propres phrases gardait un certain charme, à même de faire comprendre que lui non plus n'était pas parfait, en plus du fait d'être difficilement compréhensible. Ou bien était-ce un jeu, pour tenter de se mettre au niveau du barbu ? Une pensée qu'il rumina quelques instants, avant de poser sa main sur le sommet de son crâne, y découvrant une large forme sphérique inexistante quelques minutes auparavant.

Il n'existe pas de meilleur remède miracle que d'être propulsé vers un rocher pour en embrasser les formes de tout son long, se découvrir des appendices nouveaux et se rendre compte à quel point l'intérieur d'un crâne sait rivaliser de douleur avec un membre récemment perdu, lorsqu'il est secoué et cogné dans tous les sens. Aucun dégât au cerveau, mais la couche d'air conséquente entre ce dernier et les parois de son crâne se voulait suffisante pour lui épargner beaucoup. Belle preuve de stupidité pour certains, véritable réconfort pour les autres. Il ne faudrait pas que notre héros développe quelques stigmates propre à lui faire perdre totalement la boule, sans quoi l'alcool ne serait plus rien qu'une addiction.

→ || Il y a une ville par là. Allons voir. Sauf si tu as mieux à proposer ?

Encore et toujours ce ton condescendant. Comme si Thorn allait sur ses douze ans et qu'il développait un sens logique à même de lui faire comprendre la vie. Pour autant, non. S'il avait dépassé les douze printemps depuis un moment, son sens logique à lui se voulait personnel. Du moins, guère focalisé sur les détails comme la direction à prendre ou les choses à dire. Il n'arrivait même pas à prendre la mouche quand son compagnon lui lançait quelques piques. Pas même certain que ce soit fait exprès, à la réflexion. L'attitude du vieux offrait toute une gamme de répliques de luxe, et Erayn n'en profitait que trop peu, quand on y réfléchit, fait intéressant pour qui voudrait s'aventurer sur la pente glissante de leur relation.

Juste pour une fois, il était tenté de donner son avis, si possible aussi contradictoire que possible. Pour autant, force était d'avouer que rebrousser chemin se voulait impossible, le rafiot semi détruit en ruines sur les rochers en contrebas. Ils ne pouvaient non plus rester le cul sur les cailloux à attendre le déluge, et la vue du paysage offerte par les petites hauteurs ne laissaient aucune chance à un quelconque autre village. Encore un bled paumé, comme à l'accoutumée. Et encore une fois, Erayn menait la danse, se forçant presque de tenir le vieux par la main pou ne pas qu'il se perde dans un buisson d'orties ou qui sait quelle autre bêtise du même genre. La longue barbe devenait seul repère de l'age du colosse, autant dire trop peu pour inquiéter le seul véritable jeunot du coin.

Bon, bah autant se mettre en route. Les pas de géant du céleste lui firent bien vite gagner le sentier plus-ou-moins taillé jusque la ville, laissant son partenaire suivre la cadence comme il l'entendait. Pour Thorn, l'objectif se voulait simple. Qui dit ville dit bistrot, comme toujours. La première destination des touristes, et des poivrots. Lui se voulait tant l'un que l'autre, à la réflexion, il gardait donc dans l'idée de boire deux fois plus. Nous parlions de sens logique tantôt, le sien était à présent parfaitement clair, même malgré la bosse qui se développait encore au travers de sa tignasse. Ah, vivement la bibine ...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Banaro
avatar
Nouveau/Nouvelle
« Messages : 10


MessageSujet: Re: Et pour quelques berries de plus [Erayn - Thorn]   Jeu 24 Avr 2014 - 21:29

Vos pas vous mènent au sujet:

Nombre aléatoire (1,3) :
1

Vous pouvez poster la suite de vos pérégrinations selon le résultat aléatoire ci-dessus.

Cliquez sur le lien correspondant a écrit:
  1. Sujet 1: Chariot Jaune

  2. Sujet 2: Chariot Noir

  3. Sujet 3: Chariot Rouge


Veuillez répondre dans le sujet même, à la suite de la brève description des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et pour quelques berries de plus [Erayn - Thorn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et pour quelques berries de plus [Erayn - Thorn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG One Piece : Rise of a New Era :: 02 (Zone Rp) :: Grand Line :: Autres routes :: Banaro :: Abords de l'île-