lienlien












 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

  [Jack Jirack & Morion, Silver Beards / Pirates] Capitaine & Second

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Jirack
avatar
Nouveau/Nouvelle
Silver Beard
Masculin « Age : 34
« Messages : 304

» Niveau : 8
» Surnom : L'Argenté
» Rôle / Grade : Capitaine
» Prime : 60.000.000

MessageSujet: [Jack Jirack & Morion, Silver Beards / Pirates] Capitaine & Second   Lun 7 Avr 2014 - 16:24


Jack foulait le sable de l'île pour la deuxième fois de sa vie. La première fois remontait à il y a fort longtemps, une vie même pour certains car la dernière fois que le sable de Sunny Island s'était insinué dans ses bottes, c'était il y a vingt-sept ans. Une vie, oui une vie. A l'époque Jack n'était qu'un simple pirate, âgé de vingt-cinq ans il n'était alors qu'un membre des Green Bisons. La halte sur l'île avait duré moins d'une semaine, James Curl le Capitaine était venu sur l'île pour acheté du tissus en grande quantité pour pouvoir refaire les voiles de son navire. Jack avait fait un peu de tourisme, visitant avec ses compagnons, tavernes et autres joyeux lieux, ce qui devint ensuite une habitude bien ancré.

Mais aujourd'hui la raison n'était pas le tourisme, la présence de Jack au sein du Royaume d'Alabasta était une chose plus sombre, plus malsaine, un coté que Jack mettait très peu en avant mais qui quelques jours plutôt ressorti...



-------------------------------------------------------

Huit jours auparavant sur une petite île plus avant sur Grand Line.



Jack frappa du poing avec violence sur la table en bois de la petite taverne, ce qui eut l'effet de faire se renverser son verre ainsi que celui de Jupay en plus de la cruche de vin aux herbes qui faillit repeindre Monbart s'il n'avait pas reculer à cause de son sursaut de peur.

_ Mais bordel de dieu! Comment un salopard comme ça peut faire croire à tout un peuple de ses bons sentiments! Pire que des moutons! C'est une ordure ce type, une ordure!

Jupay se pencha au dessus de l'épaule de Jirack pour poser un oeil sur l'article qui énervait tant que le Capitaine des Silver Beards.

_ Depuis quand la politique d'un pays étranger t’intéresse Captain? Il a l'air classe ton bonhomme la non...

La paluche de Balh'Addur venait de frapper l'épaule de Jupay en guise de signe pour qu'il la boucle.

_ T'es con le chauve? Tu le reconnais pas?


_ Quoi je devrais le pélican?

_ Par ma moustache, t'es encore plus débile que t'en as l'air! En plus c'est marqué, c'est cet enfoiré de Shichibukai, Crocodile!


Pazgoua s'était levé et fila une petite gifle à Jupay qui ne moucheta pas, Charles avait un air grave et attristé, Jupay compris enfin sa bêtise.

_ Tu oses oublier la personne qui a pris la vie de l'un des autres Alan? N'as-tu aucun respect pour ce vieux Juan Luis? Debrez doit se retourner dans sa tombe s'il t'entendait, il disait que tu étais son ami pourtant!

_ Juan Luis? ... Merde je...

_ C'est bon arrêtez... On connait tous la mémoire sélective du Marquis ici non? Quoi qu'il en soit, savoir qu'un enfoiré de première soit adulé comme un héros me déplait fortement. Le temps à beau avoir tourné, Crocodile est le type d'homme qui ne change pas. Personnellement j'ai toujours pensé que sa reddition et son poste en tant que Capitaine Corsaire était du flan. Un monstre reste un monstre même s'il a une chaine autour du coup, surtout qu'on connait tous qui tient la chaîne...

C'est ainsi que Jirack décida de rebrousser chemin sur Grand Line pour se rendre au Royaume d'Alabasta. La vengeance, la colère et la haine, des sentiments bien inhabituels venaient de ressurgir en Jack. Et c'est d'un air sombre et songeur que le lendemain il était à la barre du Glory Tear pour se diriger vers Alabasta. Ressortant son compas et les vieilles cartes de navigation de l'expert feu Giscor, il ne tarda pas à tracer une voie qui devait le mener à destination.

-------------------------------------------------------



Jack avait ordonné à son équipage de rester sur le Glory ou dans le port de Nanohana. Nul besoin pour les vieux de la veilles de se mettre en danger. Jack un bébé dendenmushi dans la poche de sa veste pouvez leur parler sans trop de problème, voir leur ordonner de fuir l'île sans lui. Seul Morion était au coté de Jirack, le quinquagénaire avait besoin de l'expérience et des connaissances du Prince pour l'aider dans sa démarche. Après une visite rapide Jirack décida de stoppa la marche devant une taverne dont il ne retint même pas le nom après avoir passé le pas de la porte. Ce n'était pas un café de bonne manière ni un sordide tripot, une taverne aux saveurs de l'île dans le coté décoration, un lieu banale où il y avait plus d'habitués de l'île que de voyageurs, un endroit parfait pour entendre quelques ragots ou apprendre des histoires sur Crocodile. Après avoir commander de la boisson, Jack s'approcha de Morion pour lui parler assez bas.

_ Maintenant fais ce que tu sais faire mon petit gars, la récolte d'infos tu sais mieux gérer que moi. Lances donc tes lignes et pêches moi quelques choses. Moi je ne bouge pas d'ici, les climats secs me donnent soif, je dois me réhydrater.

Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t318-jack-jirack-silver-bear
Morion
avatar
Nouveau/Nouvelle
Masculin « Age : 24
« Messages : 80

» Niveau : 11
» Surnom : Le prince des mystères
» Akuma no Mi : /
» Rôle / Grade : Second des Silver Beard

MessageSujet: Re: [Jack Jirack & Morion, Silver Beards / Pirates] Capitaine & Second   Mer 9 Avr 2014 - 18:15

    Les choses se passaient doucement, normalement il faut dire. La vie de pirate à ses jours plats. Mais ils ne durent jamais longtemps. Nous étions tranquillement dans une taverne, de je ne sais plus quelle île. Les vieux discutaient ensemble pendant que de mon côté, j'étais en train de trouver un moyen de payer nos consommations. Il y avait une table de poker menteur, autant dire que c'était comme demander à un gamin ce qu'il voulait dans un magasin de bonbon où tout lui serait offert, c'était plutôt marrant, même si j'aurais pratiquement eu pitié de ces pauvres bougres. Je leur ai quand même laissé leurs vêtements, l'un d'eux a même voulu parier sa femme avec moi, j'ai demandé à la voir avant, elle n'aurait pas fait l'affaire, j'ai passé mon tour sur ce coup-là ! Et c'est là que j'ai entendu les éclats de voix et taper du poing sur la table d'à côté, avant qu'on aille taper sur le marquis, visiblement, à la mine triste du groupe, il devait se passer quelque chose.

    C'est ainsi que nous avons quitté cette île pour nous rendre tout de suite vers Alabasta, le royaume du désert. J'y avais déjà mis les pieds il y a très longtemps, pour une rencontre diplomatique, mais j'avais passé plus de temps dans les bordels qu'à m'occuper de politique, on peut facilement se permettre de ce genre de chose quand n'a aucune possibilité et surtout envie de régner. Je suis triste parfois pour ma sœur et mon frère, qui doivent se plier à ce genre de caprice de la vie. Enfin, toujours est-il que mon voyage sur cette île est trouble, à part les femmes, et encore pas tout, le vin a tout effacé. Ainsi, Double J s'est mis à la barre, on m'a expliqué plus tard pourquoi on faisait voile vers un endroit plus antérieur de la route de tous les périls. Le corsaire qui répond au nom de Crocodile a tué l'un des amis du capitaine et du reste des anciens.

    Ainsi, nous avons terminé sur l'île d'Alabasta. J'ai déchargé un peu ma tenue, les peaux de loup ne sont pas connues pour leur fraîcheur et j'ai opté pour le même ensemble de vêtements, se fondant plus facilement que les autres dans la population. Double J'étais remonté comme jamais, il en voulait à ce saurien plus qu'à n'importe qui j'ai l'impression, il semblerait que les lions ne soient pas les seuls à payer leurs dettes ! Nous étions donc partis tous les deux, laissant le reste de l'équipage le navire au port. Nous nous sommes dirigés vers l'endroit de prédilection du capitaine, une énième taverne. Mais d'un genre différent, bien moins famé que celle qu'il choisit avant, le genre de taverne d'habitué, qui regroupe tous les traînes patins et les alcoolos' d'une région, bref, des gens faciles à escroquer ! Et là, j'avais quartier libre pour exercer mes talents, un petit sourire en coin et un clin d'oeil plus tard, j'étais en pleine action !

    Dans ce genre de cas, on pourrait directement à aller demander au barman, c'est assez classique en fait, mais généralement, les informations sont trop généralistes. On peut aussi d’intéresser, pour joindre l'utile et l'agréable, aux prostitués, mais pour conserver leur gagne-pain, souvent le silence est la règle d'or de ce métier. Les gens vers qu'il faut se tourner le plus facilement pour avoir ce genre d'information, sont ceux qu'on oublie tout le temps, ceux qui n'existent pas vraiment, les ombres d'une ville, d'un palais. Servant, jardinier, garde, les petites gens. Et dans la taverne, il y avait de quoi s'amuser. Ainsi, j'ai laissé traîner mes oreilles un peu, pour repérer rapidement un groupe qui semblait un peu plus en retrait que les autres, l'un semblait être blessé, j'ai vu des béquilles à côté de la table. Je me suis rapproché et j'ai donc entamé la conversation avec ces messieurs. Les choses ont mal commencé, mais tout c'est allégé quand j'ai payé ma tournée ! J'ai passé de longues minutes avec eux, leur expliquant que mon garde du corps et moi, nous étions des marchands d’étoffes venue se réapprovisionner à la capitale. On m'avait déconseillé d'y aller... Après avoir vidé ma choppe, je suis donc retourné voir Double J !


« - Il semblerait qu'il y ait une sorte de révolution dans l'air ! Le roi aurait trafiqué la pluie avec de la Dance powder et, les gens se seraient révolté et c'est actuellement la guerre dans la capitale. Quelque chose me dit qu'il y a anguille sous roche ! Je connais les Nefertari, jamais le vieux Cobra ne ferait ça, surtout pas à son propre peuple ! Si on allait voir ça . Une Petite Guerre civile... Voilà une aventure alléchante ! Ton saurien sera là, c'est certain, il est le héros qui les défend après tout ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t343-morion-silver-beard-sec
Roronoa Zoro
avatar
Sabreur Mugiwara

Masculin « Age : 31
« Messages : 3451

» Niveau : 8.
» Surnom : Zoro le chasseur de pirates.
» Rôle / Grade : Sabreur.
» Prime : 60.000.000 Berries.

MessageSujet: Re: [Jack Jirack & Morion, Silver Beards / Pirates] Capitaine & Second   Jeu 10 Avr 2014 - 0:58

Pas mal, voilà qui vous offre le second ticket du Challenge Baroque Works !
Vous pourrez faire la demande de pnj ici, on s'occupe de vous dès que les fiches de BW sont prêtes.


Undisputed.

« My swords ? Sorry, they're really howlin' for blood..! »
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t312-roronoa-zoro-equipage-d
Vivi Nefertari
avatar
Gouvernement Mondial

Féminin « Age : 28
« Messages : 1042

» Niveau : 5.
» Surnom : Miss Wednesday.
» Rôle / Grade : Princesse du royaume d'Alabasta. Alliée du Mugiwara.

MessageSujet: Re: [Jack Jirack & Morion, Silver Beards / Pirates] Capitaine & Second   Mer 9 Juil 2014 - 3:51

Sujet mis à jour, joueurs inéligibles pour les 2 prochains mois.


princess of alabasta | alabasta no hime
My citizens : ask not what your country can do for you – ask what you can do for your country. Ask of us here the same high standards of strength and sacrifice which we ask of you. With a good conscience our only sure reward, with history the final judge of our deeds.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Jack Jirack & Morion, Silver Beards / Pirates] Capitaine & Second   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Jack Jirack & Morion, Silver Beards / Pirates] Capitaine & Second

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG One Piece : Rise of a New Era :: 03 (Rp / HRp) :: Challenges d'une Nouvelle Ère :: Baroque Works :: Inscriptions au challenge BW-