lienlien












 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La cité aquatique, un moment de détente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Jirack
avatar
Nouveau/Nouvelle
Silver Beard
Masculin « Age : 34
« Messages : 304

» Niveau : 8
» Surnom : L'Argenté
» Rôle / Grade : Capitaine
» Prime : 60.000.000

MessageSujet: La cité aquatique, un moment de détente   Lun 31 Mar 2014 - 11:54


Voila bientôt trois semaines qu'ils étaient la. Trois semaines qu'ils étaient au calme dans l'enceinte de la ville de Water Seven. Il y avait eu deux raisons qui avaient fait que les Silver Beards débarque sur la cité aquatique. La première connue de tout l'équipage était que le Glory Tear avait besoin d'une remise à neuf pour pouvoir lutter plus longtemps contre les affres des eaux turbulentes de Grand Line. La deuxième n'était connue que de Jack, même si l'un des nakamas s'en doutaient en silence, mais Charles Pazgoua avait décidé de se taire, le vieux bougon avait jugé que l'avis du capitaine sur cette épineuse question primait sur le savoir des autres. Cette raison était la recherche de William Sawyer, un pirate, tout du moins c'est ce que croyait les autres car ce pirate n'était autre que le fils de Jirack, fils qu'il voulait retrouver. Hélas pour le vieux Jack, il appris le surlendemain de l'arrivée que le navire des Small Elephants, équipage que William avait intégré venait de repartir. Coup de malchance pour l'Argenté qui voyait encore les retrouvailles avec sa progéniture se différer une nouvelle fois.

Le lendemain de son arrivée sur l'île, Jack Jirack avait était se renseigné en compagnie de Morion, détenteur de l'argent nécessaire, pour la réparation de son navire. Bien qu'il soit un pirate, Jack avait réussit à trouver un accord avec la Galley-La Company pour la remise à neuf du Glory Tear. Il fallait dire que la somme proposé par Morion avait été un net avantage. De plus, Jack et les Silver Beards jouissait d'une bonne impression, on les plaçait dans le camps des gentils pirates pas dans ceux des sanguinaires et des pilleurs. Jack était connu pour être un homme de conviction et respectueux. C'est donc ainsi que le Glory fut amené au Dock numéro 3 et mis en cale sèche pour les nombreux et couteux travaux qu'il devait subir.

Quelques jours après le début des travaux, une nouvelle excentricité de Jirack naquit. Le capitaine rencontra un marchand de bétail qui venait emmené sa cargaison sur Water Seven. Une grande partie était présente pour l'abattage et fournir de la viande aux habitants de la cité, mais une autre était la pour lui procurer du lait. Parmi les vaches qu'il vit débarquer, Jack reconnut une race particulière, la Laitière de Roscoco. C'est sans se poser de question que Double J acheta au marchand une vache et se retrouva avec elle sur le dos. Quelle drôle d'idée non? Manque du pays pour Jack? Fortement possible mais aussi grande utilité. Une réserve de lait sur le Glory, c'était bénéfique! Le secret de la jeunesse de Jirack, deux grands verres de lait au minimum chaque matin! Et oui les produits laitiers sont vos amis et c'est parfait pour les os! C'est ainsi que Jack demanda à l'ingénieur responsable du Dock 3 commanda la transformation d'une partie de la cale en étable pour y mettre le nouveau membre de l'équipage, Bernadette la vache.

Les jours passés ressemblèrent en fait plutôt à des vacances. Jack passait ses journées à se baladait dans la ville, quelques jours il mettait un masque représentant un loup pour ne pas être reconnu, surtotu lorsqu'il se trimballait dans les beaux quartiers de la ville haute. Quelques fois c'était sa capuche qui cachait son visage au monde, ou bien des foi sil était totalement à découvert, ne portait même pas son long manteau noir. Il visitait la ville, les boutiques. Il trainait dans les bars ou comme à son habitude dans les établissement de luxure de la basse ville. Des choses habituelles pour le quinquagénaire. Il allait aussi souvent voir les avancées des travaux du Glory, parlant avec les ouvriers, partageant même des coups à boire à la fin de leur journée en guise de remerciement. Il fit des petites rencontres, il dialoguait avec les gens... Jack avait trouvé un petit bar sympa tenu par un grand gaillard, Blueno de son nom. Il avait établi le bar comme étant le point des retrouvailles des Silver Beards. Après maintenant dix-huit jours sur l'île, Jack savait de la part du chef ingénieur que la navire serait prêt pour le lendemain. Jack avait donc convoqué l'équipage pour leur annoncer qu'il partirait d'ici trois jours et que donc c'était le moment d'en profiter, ou voir de dire adieu aux nouveaux amis ou nouvelles conquêtes. Pour fêter la fin des travaux, Jack commanda boisson et nourriture et ce fut la fête pour fêter la renaissance du Glory.

_ Hey! Hey! Regardez moi!

Jirack était bien éméché, un peu comme tous ses nakamas à dire vrai, l'homme s'était frotté de la suie sur la barbe pour la rendre noire et il s'était collé des morceaux de champignons venant de la bouffe sur certaines dents. Il tendit la main droite, celle plein de suie qui avait servi à tendre sa barbe en avant.

_ Je suis! Je suis Martial Dietrich! Birbe Noaarreee!! Et je vais t'aspirer à moaaa! Zwéwawawaaa!
Jupay vint lui donner une accolade sous forme d'un coup de coude dans les cotes.

_ Tu faisais moins le malin lorsque j't'en relevé de ta mare d'eau Jack! Il t'a collé une sacrée dérouillé le gus et c'est Marshall D. Teach il me semble.

_ Meuh non c'est Martial je te diiis! Puis ch'uis juste rouillé, je lui aurais claqué le baigneur y'a quinze piges à l'édentééé...

Monbart s'insinua dans la conversation.

_ C'est comme ça Capitaine, tu vieillis. T'es comme nous tu rouilles, tu te fais vieux l'ami.

Jirack tapa du poing sur la table et faillit la renverser.

_ C'est qui le vieux ici! Pas moi! Peut être toi le croulant hein!! J'vais te montrer Ray si je suis délabré! Barmaaannn! Tu remet une tournée, une bouteille chacun! Tu veux jouer Ray , on va jouer et je sais déjà qui sera le gagnant! Morion ouvre le carnet on lance les paris! Sayan tu joues aussi! Mwéhahaha...


Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t318-jack-jirack-silver-bear
Morion
avatar
Nouveau/Nouvelle
Masculin « Age : 24
« Messages : 80

» Niveau : 11
» Surnom : Le prince des mystères
» Akuma no Mi : /
» Rôle / Grade : Second des Silver Beard

MessageSujet: Re: La cité aquatique, un moment de détente   Jeu 3 Avr 2014 - 12:31

    Après la rencontre avec le fameux Barbe boire, il s'était écoulé un peu moins d'un mois. Trois semaines que nous avions débarqué sur l'île de Water Seven, j'avais déjà pu m'y rendre une fois, pour superviser une signature de contrat, en la nation d'Eodh et un atelier de constructeur. Ainsi, une fois arrivée sur l'île, je me suis rendu au comptoir marchant de l'île boisé pour retirer l'argent nécessaire. J'avais encore un peu mal dans l'épaule, mais le plus gros était passé, la balle n'avait au final, rien touché et il s'agissait plus d'une douleur musculaire qu'autre chose. Je garderais cependant une trace de l'impact. Une fois l'argent en ma possession, sous la forme d'une lettre de crédit signé par la maison royal, Double J et moi nous sommes occupés de faire réparer le Glory. Après tout, c'était l'une des conditions de mon entrée dans l'équipage et il faut de temps en temps, savoir respecter ça part du marché, du moment que ça ne devient pas une habitude.

    Et j'ai du faire des frais supplémentaire pour payer aux idées... particulières du capitaine. Le vieux barbu avait en effet voulu installer une vache dans la cale. Allait savoir pourquoi et comment l'idée a germé dans son esprit. C'est un mystère et je ne me suis pas posé la question de peur de la réponse... Enfin, ça aurait le mérite de nous fournir de la nourriture en cas de besoin, c'est déjà ça. Le vieux loup de mer devait sûrement avoir une idée derrière la tête, en plus que celle des vers de lait, du moins je l'espère. Car entre ça et les pommes, je vais finir par croire qu'il aurait préféré être agriculteur que pirate. Ou alors, il a juste eu une éducation... particulière ! Ce qui ne serait pas non plus étonnant.

    Et pendant les journées qui passaient, attendant que notre navire soit près à affronter la route de tout les périls, nous vivions tous une vie tranquille, pratiquement comme n'importe quel citoyen de l'île. Enfin, mes vieux travers m'ont rattrapé !Là où Jirack passait son temps dans les bordels, je l'ai même accompagné une fois ou deux, et Sayen, le petit nouveau, à faire dieu sait quoi, sûrement exploser des trucs, moi, j'ai monté une ou deux arnaques. J'ai d'abord avivé quelques liens avec la pègre, il y avait, il semble sur cette île, une famille de mafiosi étrange, la « Franky Familly », trop excentrique pour vraiment s'avérer amusant ! Je suis tombé sur un petit casino, plus ou moins clandestin, que j'ai plumé ! Il ne faut pas faire confiance au prince des voleurs d'Eodh. Encore moins quand il est loin de chez lui et où plus rien ne le retiens ! Je suis plutôt doué pour compter les carte ou même piper les dés, même quand, comme j'ai pu m'en rendre compte, ils étaient déjà truqué ! Ainsi, je me suis remboursé d'une partie des frais du Glory. J'ai repayé la nouvelle maison de Bernadette avec ça !

    Nous avions rendez-vous tout les soirs pour le repas, ce qui se terminait généralement en beuverie et terminait avec des lendemains difficiles. Le bar qu'avait choisi Jirack était tenu par un certain Blueno, à la coiffure, plutôt... original, disons que, quand on parle du bar avec le barman avec les cheveux en forme de cornes de vache, on trouve tout de suite ! Aujourd'hui, la fête était particulière, plus animé que d'habitude ! Le Glory venait de renaître, il était de nouveau près à affronter la mer et à vivre des aventures avec son équipage. Je n'étais pas sur ce navire depuis longtemps, mais je me suis laissé emporter par le sentiment d'allégresse des vieillards qui avaient tant vécu sur ce bateau et se sentait rajeunir, avec leur bâtiments. Jirack qui avait abusé de la bouteille, et ce n'était pas le seul, tiens, depuis quand le sol pouvait il faire des vagues ? Le capitaine s'était mis à imiter Teach, l'homme que nous avions rencontrer il y a peu et qui m'avait tiré dessus. Et là, il a lancé un paris... C'était plus fort que moi :


« - On a retapé le navire, mais on peut pas retapé les vieillards, fait attention capitaine ! Mais je tiens les paris ! Je suis sur qu'au final, il ne restera que nous deux Double J, des petites natures ces jeunes, surtout le petit Sayan ! A là là, y'a plus de jeunesse ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org/t343-morion-silver-beard-sec
 

La cité aquatique, un moment de détente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG One Piece : Rise of a New Era :: 04 (Hrp) :: Archives :: Archives du RP principal-