lienlien












 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Benda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RP Master
avatar
Nouveau/Nouvelle

Masculin « Age : 61
« Messages : 45


MessageSujet: Benda   Mar 25 Mar 2014 - 20:53


Île de Benda




En détails

B
onjour, je souhaite créer l’île de Benda !

Nom : Île de Benda
Type: Île
Position : North Blue, une des dernières îles avant l’entrée pour Grand Line.
Climat : Printanier
Superficie : 250 km2
Population : Environ 8 000 habitants

Résidents Importants :


~ Èreimul ~

Maître du dojo Yang de la ville d’Hikari. Il tient sa position en raison de son savoir, sa technique et sa sagesse depuis déjà 25 ans, prenant la position de son défunt paternel. Il a sa propre conception de l’art martial sumotori, qui selon lui, doit se développer à la lumière. C’est-à-dire, en harmonie avec la nature. Peut-être considéré comme « chef » de la ville d’Hikari en raison du style de vie traditionnel demeurant sur l’île.



~ Èrbmos ~

Maïtre du dojo Yin de la ville de Kurayami. Il tient cette position du fait de sa robustesse, sa technique et sa rage de vaincre. Cela fait maintenant 10 ans que son statut lui a été attribué, prenant la position par la force au précédent maître martial. Il a sa propre conception de l’art martial sumotori, qui d’après lui, réside dans la force pure et brute. Peut-être considéré comme « chef » de la ville de Kurayami en raison du style de vie traditionnel persistant sur l’île.



~ Kiyo ~

Combattant lambda devenu sumotori en épousant le nindo d’Èrbmos. Il est la personne que Law doit rencontrer.

[Pour plus de détails, allez ici]

Géographie : Cette île se compose de 2 villes de taille moyenne, quasi l’une à côté de l’autre. L’île est, pour du reste, recouverte de 75% de forêt luxuriante dotée de quelques falaises. On y retrouve une large gamme de plantes, arbres, champignons en tout genre, ce que en fait une île abondante et riche. Le port se trouve à égale distance des deux villes, soit environ à 20 km. Pour être plus schématique, si on reliait d’un fil imaginaire ces trois lieux, ils formeraient un triangle isocèle vu du ciel. Les deux villes sont proches, espacées d’environ 2 km.
Un sentier principal est tracé, reliant les deux villes l’une à l’autre. Rendant ainsi la traversée plus sure et plus facile qu’en forêt. C’est ce problème qui réside du port vers les villes, effectivement seule la jungle sépare ces lieux, il y a bien quelques chemins de fortunes dessinés çà et là, mais il faudrait être expert pour les repérer, ou connaitre l’île. Enfin, une grande tour qui se trouve au delà des villes, surplombe toute l’île.

Faune & Flore: La faune est une particularité de cette île, en effet les espèces y résidant sont toutes plus énormes les unes que les autres. Et de surcroît, très agressif envers la population. La surface de la forêt étant particulièrement importante, la grande majorité de ces monstres terriens préfèrent en faire leurs terrains de chasse, se combattant entre eux plutôt que d'attaquer les habitants des villes. Toutefois, il arrive que pour combler leur lassitude, les villageois soient attaqués par ces mastodontes. Parmi ces derniers, on peut compter des éléphants, des lions, des rhinocéros, des gorilles, des tigres, des tortues, des crocodiles ou encore des girafes carnivores. D’où une démographie décroissante chez les oiseaux. La faune est donc également, très riche et variée.

Concernant la flore, on retrouve tout type de plante, allant du létal au bienfaisant en passant par des arômes fruités utilisées dans la confection de tisane locale. On y trouve toutes sortes de champignons et arbres, spécialement pour ces derniers et à l’image de la faune, certains sont totalement démesurés, principalement au centre de l’île, les côtes semblent bénéficier d’une végétation de taille normale. Un vrai paradis pour tout collectionneur, chercheur ou herboriste.

Lieux Notables :

- Port : Point de passage obligatoire pour tout navire désireux d’accoster, le port de l’île de Benda ne constitue pas une ville à part entière. On y trouvera néanmoins un petit poste de garde local dont le travail de ses occupants consiste à réguler les allers et venues de chacun tout en gardant un œil sur la sécurité. On notera également la présence de guides aux différentes entrées de la forêt. Se trouve à l’Est de l’île. Une des seules parties épargnée par le gigantisme du reste de l’île.

- Hikari : Ville la plus au Sud, hormis de gigantesques arbres qui l’entourent, de grandes habitations et commerces, et de la taverne principale, se trouve l’un des dojos majeurs de cette île.

- Le Dojo Yang : L’un des deux dojos présents sur l’île, ce temple ouvert permet aux combattants sumotoris de s’entrainer dehors en harmonie avec la nature et les rayons du soleil. Èreimul est le maître de ce dojo.

- Kurayami : Ville la plus au Nord, hormis de gigantesques arbres qui l’entourent, de grandes habitations et commerces, et de la taverne principale, se trouve l’un des dojos majeurs de cette île.

- Le Dojo Yin : L’un des deux dojos présents sur l’île, l’art du sumotori y est enseigné de manière plus ferme et restreinte. Les combattants ne peuvent sortir de l’enceinte du temple, préférant un perfectionnement des sens dans l’obscurité la plus complète. Èrbmos est le maître de ce dojo.

- La grande tour : Plus vers l’Ouest de l’île, cette tour se rapproche du centre de la forêt. D’en haut, la vue permet une vision globale de l’île.


Histoire :

Autrefois, l’île de Benda était une île prospère. Du fait de la proportion énorme de végétation, de la richesse des produits, plantes, champignons, légumes, fruits etc … Benda avait forgée sa propre réputation, une destination de rêve pour tout matelot désireux de percer dans le domaine de la gastronomie, en découvrant encore et encore de nouveaux ingrédients et de nouvelles recettes. C’est dans ce contexte précis que la population a grandement augmenté, en effet les cuisiniers - plus spécifiquement - affluaient de façon titanesque sur l’île.
De longues années d’entraide, de recherches culinaires, ont menées à la découverte d’un ingrédient particulier qui poussait dans un endroit reculé de l’îlot. Le pois chiche. Nul n’aurait su prédire l’importance qu’aurait ce dernier dans l’histoire de Benda.

Pendant des années, ce pois chiche a été cuisiné, recuisiné et re-recuisiné. Son goût sucré, ses bienfaits sur le corps et cette impression de satiété ne laissaient personne indifférent. Les cuistots l’avaient compris, et déjà alors, une rivalité naissante pouvait se voir entre les restaurants des deux villages.
De fil en aiguille et à force d’un dur labeur, ce qui devint la spécialité de l’île fut découverte par une association exceptionnelle de deux cuisiniers de villes différentes : le bonda. Ce beignet de pommes de terre fariné au fameux pois chiche attirait les foules, et même, les voyageurs de tout North Blue en quête d’explosion gustative en bouche.

Les portions de terres cultivant le pois chiche devenaient trop petites en vue de la demande toujours plus grandissante, de ce fait, une usine a fait son apparition, construite par un groupuscule commercial de passage, saisissant l’opportunité de gagner des milles et des cents facilement. L’usine synthétisait les molécules présentes dans l’ingrédient miracle, et les dupliquaient, pour recréer la plante. L’avantage était net, la production était bien plus rapide, mais il y avait des risques, comme toutes opérations scientifiques de cette envergure. C’est ainsi que les problèmes sont arrivés sans crier gare.

Les habitants de l’île devenaient de plus en plus gros chaque jour. Quelque chose ne tournait pas rond. A force de recherche sur ce phénomène anormal, le verdict est tombé : la consommation du pois chiche cloné, dans les bondas mangés chaque jour par la population, faisait énormément grossir et de surcroît, en très peu de temps. Maigrir naturellement n’était plus possible.

A la suite de ces tragiques révélations, de la colère et de la révolte des habitants, l’usine a été fermé, et la vente de bonda proscrite.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~


30 ans plus tard, au jour d’aujourd’hui, la population s’est habituée aux nouvelles conditions de vie imposées par les méfaits de l’usine. Tout a été construit en plus grand, en plus gros, répondants aux demandent des habitants de corpulence énorme (la moyenne est de 400kg/habitant).
Malgré l’acharnement des chercheurs, nul n'a encore trouvé de remède ni de procédé permettant de maigrir. De plus, la faune et la flore en ont également subi les conséquences, les vapeurs générées et expulsées par l’usine sont la cause de leurs grossissements. En effet, arbres comme gorilles sont devenus énormes.

Devant cette fatalité, certains habitants ont décelé un passe-temps, devenu une activité, un sport, un prétexte de conflit entre les deux villages : l’art du sumotori.
Deux écoles ont été construites, chacune dans une ville. L’école du Yin à Kurayami, au Nord. Dirigée d’une main de fer par Èrbmos, prônant la force brute, utilisant la haine et la colère comme outils pour arriver à ses fins. Il a démit de force l’ancien maître et est considéré comme tel depuis maintenant 10 ans.
Et l’école du Yang à Hikari, plus au Sud, dirigée par Èreimul, ayant une toute autre conception de son art, qui doit être développé en harmonie avec la nature. Il est considéré comme maître depuis 25 ans.

Une grande rivalité persiste entre ces deux écoles, principalement de par la volonté d’étendre sa conception à la ville voisine. Elle est également alimentée par un tournoi organisé chaque année, opposant les membres de chaque dojo. Les inscriptions se font à partir de 200 kilos, laissant leur chance aux potentiels intéressés venus d’ailleurs, néanmoins, peu s’y risque. Le prochain tournoi aura bientôt lieu.

De ce fait et progressivement, une grande partie de la population s’est converti à l’art du sumotori. N’étant pas habitée par la Marine, l’île détient tout de même un poste de garde par ville et une près du port. S’entrainant sans relâche, ces valeureux combattants vont même jusque s’exiler en forêt pendant un temps pour se confronter aux gigantesques bêtes, quand ils ne cassent pas du roc avec leur front. " Toujours plus haut, toujours plus grand, toujours plus fort ! " Telle est leur devise à tous, il ne serait pas étonnant que certains puissent vouloir encore du bonda, développant ainsi leur physique une énième fois.

A cause du lourd passé de cette île, les étrangers sont mal vus. D’après les habitants, ils viennent soit pour créer d’autres ennuis à l’image de l’organisation qui avait jadis crée l’usine. Soit pour y déceler le secret de la préparation du fameux bonda, dans l’espoir de peser sur la balance de ce monde.


Intrigue : Law et son équipage accoste sur cette île pour une raison bien précise, le capitaine doit s’entretenir avec un dénommé Kiyo de l’école du Yin, il aurait des informations cruciales à lui révéler.
Parallèlement, les deux écoles s’entrainent sans relâche en vue du tournoi annuel qui a lieu prochainement. L’équipe gagnante de cette compétition se verra attribuer une dose exceptionnelle de bonda, alors interdite à la vente sous peine de sanctions lourdes (mort). Conférant ainsi à l'école gagnante un avantage notable.
Du même temps, une jeune herboriste semble porter un certain intérêt envers l'équipage des Heart's.

Autres : Kiyo, l’homme que doit rencontrer Law, est arrivé il y a peu sur l’île, étrangement, il a montré un intérêt direct et manifeste quant à l’intégration de l’école du Yin. Allant même jusqu’à manger énormément en peu de temps pour atteindre le poids de 300 kilos, dépassant ainsi la limite d’inscription pour le tournoi.

Revenir en haut Aller en bas
http://riseofanewera.forumactif.org
 

Benda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG One Piece : Rise of a New Era :: 02 (Zone Rp) :: Les 4 Mers :: North Blue :: Benda-